100 mots et de l’eau (prologue aux ateliers)

Un exercice tout simple ?

Oui, oui, pour que chacun se lance d’après ce qu’il dispose déjà en lui-même d’images, sensations, souvenirs et perceptions pour donner matière à l’écrire…

Mais une contrainte de forme aussi : un bloc de prose, et 100 mots maximum (allez… 120 si vous voulez), pourvu que ce soit un bloc continu de prose compacte.

Dedans le bloc : une phrase qui fait le paragraphe, une suite de phrases, une seule accumulation, des cartes postales de lieux différents, vous organisez entièrement comme vous voulez, mais vous respectez les 100 mots (120 !) et qu’ils constituent un bloc compact, un paragraphe monobloc.

Et si simple ? «De l’eau», c’est un des textes majeurs du Parti pris des choses, de Francis Ponge (voir dans le dossier textes d’appui – lien dans la lettre d’info).

C’est une des choses sur lesquelles on reviendra : non pas «l’eau» en général – en s’éloignant là du texte de Ponge, mais ce qui, pour chacune et chacun, est l’expression la plus épurée, ou insistante, de l’eau : dans le fond des mains, ou grand comme la mer, la première fois qu’on a vu la Baltique ou le Pacifique, ou la mare des aventures d’enfant ? Et s’en tenir à ce qui surgit là, le plus en avant, y puiser, au sens propre.

Et bien sûr, savoir que ces consignes sont faites pour être respectées, merci, c’est aussi la meilleure façon d’apprécier les textes des autres participants, par le dialogue qui d’une à l’autre des contributions va s’instaurer.

Vous le trouverez dans les documents d’appui qu’on met en place ce jour même, pour toute la durée de l’atelier.

Surtout, si on propose ce prologue, en amont du vrai démarrage des propositions le 20 juin prochain, c’est pour travailler avec vous à la mise en ligne :

• créer son compte auteur sur ce WordPress, y insérer quelques mots de biographie, son nom et son prénom d’auteur;

• rédiger votre premier article et se familiariser avec brouillon, modifier, publier… s’exercer à commenter les textes des autres participants… éventuellement ajouter version son, ou vidéo, accompagner de photo…

• et surtout des surtout, installer lors de la mise en ligne les catégories : faire un livre, ou progression pour le nom du cycle, et puis tout simplement prologue, et voir comment ces «tags» permettent de déplacer les affichages, offrir à lire…

• et puis nous connaître : ne pas hésiter à envoyer un mail à aide.ateliers@tierslivre.net si hésitation ou obstacle;

• dès cette fin de semaine, on consacre une vidéo à l’utilisation de ce WordPress… mais dès maintenant, à vous d’écrire !

FB

Et post-scriptum : j’avais trop d’émotion peut-être à lancer cette vidéo si symbolique, la premier de nos cycles été 2021, vous verrez, l’image est toute ratée, promis les suivantes seront au point !

Lire ou télécharger Francis Ponge, De l’eau.

Rappel: la page d’inscription.

A propos de François Bon

Site géré par Tiers Livre Éditeur, fondé par François Bon, ISSN 2266-3010. Tous les textes restent la propriété de leurs auteurs, qui peuvent les supprimer ou modifier sans préalable. L'administrateur du site se réservant le droit de passer en mode privé toute contribution ne respectant pas les règles de bienveillance élémentaires dans une telle plateforme collective.

7 commentaires à propos de “100 mots et de l’eau (prologue aux ateliers)”

  1. Bon jour et merci !
    Petite question : pour la suite on gérera une page chacun, n’est ce pas ? Mais pour Prologue la page est encore commune.
    En fait ma question est de savoir s’il nous faudra une photo de page pour la suite,
    Bref, petite angoisse des débuts,
    À suivre,
    C

    • Merci, Catherine.

      Je n’ai pas réponse à la question pour l’instant, je ne sais même pas combien de participants se répartiront dans quels cycles.

      Pour « Prologue » comme pour la suite, il n’y a pas de « page commune », c’est les catégories (« cycles 2021 » + « faire un livre » + « proposition 1 » etc…) qui déterminent l’affichage du blog…

      Sur WordPress les « pages » c’est ce qui s’affiche dans le ruban du haut, où Marion et moi on tiendra les sommaires et index auteurs etc…

      F

  2. Rétroliens : relatif aux nuages – faire signe

Laisser un commentaire