A propos de François Bon

Site géré par Tiers Livre Éditeur, fondé par François Bon, ISSN 2266-3010. Tous les textes restent la propriété de leurs auteurs, qui peuvent les supprimer ou modifier sans préalable. L'administrateur du site se réservant le droit de passer en mode privé toute contribution ne respectant pas les règles de bienveillance élémentaires dans une telle plateforme collective.

nouveau cycle | #photofictions, c’est lancé !

Ce dimanche 4 septembre, lancement d’un nouveau cycle, probablement pour la durée du trimestre avec une dizaine de propositions. Voir bandeau du haut le sommaire, et l’index auteurs (sera complété à mesure de vos publications). Cela non exclusivement, j’aimerais aussi tenter des ateliers sur le principe des #40jours de cet été, sur un week-end ou une semaine, en reprenant et Continuer la lecturenouveau cycle | #photofictions, c’est lancé !

#40jours #16 | qu’on ne te demande rien

Pourquoi c’est plus facile quand ça ne devrait pas. Dans le bruit, dans ce qui bouge, dans la vibration et le défilement du train. Dans les heures coincées dans tel aéroport et pourtant tu sais si bien ce qui en est sorti. Ta façon dans les gîtes, les hôtels, de commencer d’abord par trouver où tu poseras ta machine, et Continuer la lecture#40jours #16 | qu’on ne te demande rien

#40jours #15 | le marché de la fête du

c’est quoi ça meurt c’est quoi ça meurt c’est tout c’est pas ça c’est pas ça meurt il y a encore tout il y a encore le tralala et tout le bruit autour ça va ça n’est jamais allé mieux que ça pas pire jamais pire ça va c’est cahin caha c’est comme ça pourquoi ça irait mieux pourquoi ça Continuer la lecture#40jours #15 | le marché de la fête du

#40jours #14 | dans le fauteuil

Elle est assise dans le fauteuil. On a apporté son fauteuil quand on l’a installée ici, c’était leur recommandation, on a aussi apporté la commode, une table mi basse et son panier, au début elle continuait ces mots-croisés puis mots fléchés qui ne pouvaient jamais plus finir. Souvent elle a dans les mains quelque chose, ce qui vient, une chose Continuer la lecture#40jours #14 | dans le fauteuil

#40jours #13 | délavement

ne pas ouvrir le disque dur aux images ne pas chercher les dernières dates ne pas déployer sur l’écran l’image faite plutôt les images chaque fois image de loin image de près image de très près voire très très près ne pas même se demander si ce qu’on voit dans la tête c’est elle la couleur ou la suite superposée Continuer la lecture#40jours #13 | délavement

#40jours #12 | disjoindre la ville

Tubulure 42 peinte verte scellée sur béton lissé non enduit avec éclats manquants détachés par lunules mais tu descends tu as tes sacs tu ne touches pas, peut-être en remontant tu t’y accroches mais remontant tu aurais seulement attendu l’ascenseur et derrière si longtemps ce vide et maintenant l’immeuble des bureaux qu’ils n’arrivent pas à vendre, la tubulure cesse puis Continuer la lecture#40jours #12 | disjoindre la ville

#40jours #11 | les fois que perdu

Parce que les fois que perdu, tu mémorises. Les rares fois que perdu, dans le même arrière-fond sombre du crâne, et qui ressurgissent ensemble. Les fois que perdu, dans le fond du crâne dans un endroit à elles toutes ensemble, une fête noire et sinistre, elles rient de toi et ricanent pour toujours. Une nouvelle copine qui vient, et ça Continuer la lecture#40jours #11 | les fois que perdu

#40jours #10 | du peu de souvenir

Je n’ai plus assez de souvenir de la rue Lyonnaise c’était au premier étage et c’était deux pièces étroites avec une fenêtre sur rue et une autre sur cour peut-être des tissus indiens je n’ai plus assez de souvenir de la place de la Liberté sinon qu’on devait entrer dans une cour et qu’il y avait sur la gauche une Continuer la lecture#40jours #10 | du peu de souvenir

#40jours #09 | aux tombes

En uniforme bleu sombre et avec casquette elle fait les cent pas lentement et toi ça t’embête un peu tu préférerais qu’elle s’éloigne mais elle raconte les histoires de sa sœur et c’est compliqué les histoires de sa sœur, elle fume sa cigarette et l’écrase du pied parmi les tombes puis recommence maintenant sur une amie de sa sœur qui Continuer la lecture#40jours #09 | aux tombes

#40jours #08 | sortant de table à Cergy

Cinq fois sortant de table à Cergy, ou six. La cantine administrative est à l’étage supérieur du parking souterrain donc niveau 2 sous la dalle avec à l’étage moins 1 sur des galets blancs une fausse forêt morte de plantes en plastique, on ressort par là aussi c’est comme reconquérir le ciel (encore qu’en bas dans la queue ou la Continuer la lecture#40jours #08 | sortant de table à Cergy