#progression #02 | la danseuse

Parquet lisse, trop lisse. Ça glisse. Trop. Il faut la colophane. Etaler en couches successives, là où ça glisse. Ne pas frotter, ne pas ramper, ne pas essuyer le surplus, garder une couche suffisante. Dessus les chaussons tiennent. Ils tiennent bon. Ils tiennent droit, debout les demi pointes, les pointes, bien enrubannées autour des chevilles. Le collant, dessous, amovibles, c’est Continuer la lecture#progression #02 | la danseuse

#L9 | Le bouquet de violettes

C’était un petit, tout petit bouquet aux frêles pétales chiffonnés, un ballotin violet cerclé de vert frileux. Entre les mains crispées les nuances de bleu et de mauve froissées se fondent sur la grisaille du manteau. Seul l’éclat jaune du cœur des fleurs flétries réchauffe de minuscules touches lumineuses la terne silhouette.

autobiographies #07 | entre portes

Une porte qui s’ouvre sur des habitudes et qui se referme sur d’autres habitudes. Porte d’entrée que l’on cadenasse une fois le pas de porte franchi. Porte qui s’ouvre sur des habitudes. Vite, jeter les clés dans le tiroir où gisent d’autres clés. Poser son veston et poser son sac dans le salon avec cette porte ouverte en été et Continuer la lectureautobiographies #07 | entre portes

autobiographies #06 | train d’ennuis

Train de nuit Moscou-Saint-Petersbourg, départ en gare de Moscou avant la tombée de la nuit, départ en groupes, désignation des voisins de voyages pour des compartiments de quatre personnes ; entrée dans le train rouge qui est loin d’être express, entrée dans le compartiment aux étroites couchettes ; il fait encore jour, on s’embarque pour un long voyage et on voit les Continuer la lectureautobiographies #06 | train d’ennuis

hors-série #2 | Reporter

Le mot «Reporter» est gravé sur la coque grise mais aucune marque n’apparait sur le corps de l’appareil lui-même. Il est en plastique rigide, d’un gris plus foncé que celui de la coque, bordé de métal et d’une extrême simplicité: un bouton pressoir, une molette avec une flèche noire sur le dessus et deux encoches permettant probablement d’insérer un flash. Continuer la lecturehors-série #2 | Reporter

#P12 | empoigner

1 Elles se sont immobilisées aux dernières miettes balayées de la table au sol carrelé encrassé de terre et d’huile du poulet transbahuté du four au dessous de plat la veille. Le chien aboie sur la porte. 2 Il existe plusieurs manières de faire mais celle qui convient est décidée depuis longtemps, nécessaire et vitale, que les siennes reproduit à Continuer la lecture#P12 | empoigner

#P12 | Tripoli

De chaque côté du remblai planté de maigres arbustes, les voitures roulent. La jeune femme s’est arrêtée près d’un arbre dans l’espoir vain de trouver un peu d’ombre. Ses cheveux sont collés par la sueur. Des cheveux pâles, très lisses, tirés en chignon sur la nuque, j’aurais dû mettre un chapeau, une casquette, n’importe quoi. De chaque côté en sens Continuer la lecture#P12 | Tripoli

#P12 | Daniel Humair and Road Dream

Il regarde l’amas des partitions qui couvrent le carrelage de son studio du rez-de-chaussée. Il pourrait jouer à la guitare un petit prélude de Bach (le tout premier), une balade de Jimi Hendricks, les longues circonvolutions dans les aigus et sans prévenir, les chutes vertigineuses dans les soubassements du son, un peu comme Biréli Lagrène quand il jouait avec Pastorius, Continuer la lecture#P12 | Daniel Humair and Road Dream

#P8 | être un homme

Tu t’es décidé très vite. Ta vie est d’entreprise avec objectifs, ambition. Pas à pas. L’homme masculin est un conquérant, sembles tu penser. Posséder comme un bien une femme désirable même si tu ne te l’avoues pas en ces termes est un objectif de longue date que tu t’es assigné et il est temps de le réaliser…..Château Gombert près de Continuer la lecture#P8 | être un homme