#L4 Ma sentimenthèque

De la comtesse de Ségur, caresser sous la couverture tissée de vieux rose , les gravures salies par des petits doigts sucrés, deviner dans les taches de moisissures autant d’histoires que dans un nuage, ne pas se dispenser de lire Continuer la lecture #L4 Ma sentimenthèque

Un sphinx met de la vitesse là où le temps s’est arrêté

Yamen L’enfance satine joues brunes et rondes, supportant sans peine regard de Méduse tagué en bleu. En son for intérieur, un sphinx se prélasse sur les velux d’un pavillon ; il pourrait briser le verre au moindre mouvement. Au bout de Continuer la lecture Un sphinx met de la vitesse là où le temps s’est arrêté

De ses dix-sept ans, il ne se souvient plus de rien

De ses dix-sept ans il ne se souvient plus de rien sauf de cette nuée d’or qu’il aperçut la veille de novembre. Le train l’emmenait en Flandre. Derrière la vitre s’étiraient de longues plaines anthracite, soudain, une ramée l’éblouit. Des Continuer la lecture De ses dix-sept ans, il ne se souvient plus de rien