Nos 27 septembre #. Une vie et ses poussières.

27 septembre1956. La rentrée en première vient de se mettre en place. Je me réveille un peu tendue.En déjeunant, je pense à cet été, deux mois de vacances dans un village très vivant, ça m’a tellement plu.Le contraire de ce Continuer la lecture Nos 27 septembre #. Une vie et ses poussières.

Ouvertures

      Trains en gare files de wagons rangées de fenêtres où se penchent les voyageurs suites d’images brouillées par la vitesse la vie défile les jours se traversent comme le paysage et la nuit veilleur où en est la nuit Continuer la lecture Ouvertures

Je voudrais…

      Je ne suis pas présente au présent.       Je rêve.       Je n’ai jamais été présente au présent, je suis un personnage de rêve, je mène une vie de rêve, je rêve ma vie et je vis mes rêves, Continuer la lecture Je voudrais…

Le grenier refuge

      Abandon      de mon      corps      couché sur le côté droit   mon      regard      ne recherche et ne fuit    rien     mon      regard      regarde     il suit  des lignes   des formes et des Continuer la lecture Le grenier refuge

Rêve des sols de la vie de Nesrin Özkan

Les pieds délicats de Nesrin Özkan ayant foulé tout un tas de sols bigarrés : d’un linoléum aux propriétés bactéricides, témoin des premiers rêves d’enfant et que l’on qualifierait aujourd’hui de “tout à fait vintage” dans les salons bruxellois mais sans doute à la mode à l’époque jusqu’à un marbre turc vendu bien trop cher Continuer la lecture Rêve des sols de la vie de Nesrin Özkan