personnages #02 | Madame

Celle qui aime, celle par qui tout commence. Celle qui s’occupe de ses frères et soeurs, celle qui est intelligente, qui ira loin. Celle dont on accroche les diplomes sur les murs de la cuisine. Celle qui va au lycée mais qui renonce car elle n’a pas les mocassins à la mode. Celle pour qui vivre dans une tour de Continuer la lecturepersonnages #02 | Madame

personnages #01 | à nul moment, je n’ai décrit votre visage

– Va-t’en cria-t-elle. L’homme recula de quelques pas. Le sourire qui éclarait son visage s’estompa à mesure qu’il reculait. Ses mains encore, essayait d’atteindre la femme, de toucher son corps, mais elle le chassait de grands mouvements de bras. Les épaules rentrées dans le cou, les yeux interrogateurs, il voulait de comprendre. Mais elle ne lui en laissa pas le Continuer la lecturepersonnages #01 | à nul moment, je n’ai décrit votre visage

personnages#14 fantôme de soi écrivain + V1 ATL été 2017

Il me hante toujours mon vieux voisin. Devenu parisien pour étudier en Sorbonne, j’emménageai alors dans une chambre de bonne au dernier étage du vieil immeuble où il vivait. Nous partagions les toilettes sur le palier et j’appréhendais cette promiscuité. Provincial isolé, petitement logé, absorbé dans mes études, je travaillais jusque très tard et me faisais plutôt discret ; petit retraité Continuer la lecturepersonnages#14 fantôme de soi écrivain + V1 ATL été 2017

personnages# 13 ah vous ne connaissez pas Bréhier ? + V1 (ATL été 2017)

— Ah, on voit bien que vous ne connaissez pas Bréhier ! Quand même incroyable que vous n’ayez jamais croisé sa carcasse de grand maigre… Encore plus que vous n’ayez jamais entendu parler de lui … Notre célébrité locale … D’abord son allure de milord dégingandé, foulards de soie autour du cou, fines lunettes à monture dorée … En s’approchant on voyait Continuer la lecturepersonnages# 13 ah vous ne connaissez pas Bréhier ? + V1 (ATL été 2017)

personnages hors série, onze fois trois trente-trois (le journal d’Édouard Levé)

personnage hors série, onze fois trois trente-trois (le journal d’Édouard Levé) Un romancier s’est fixé la contrainte quotidienne d’écrire sur son blog un court texte commençant par : « Aujourd’hui… ». Ses lecteurs les plus assidus en font le cœur de son œuvre. Prisonnier de son protocole, il n’écrit plus rien d’autre. Son éditeur envisage une publication. Un vieil homme, tout endimanché, avec Continuer la lecturepersonnages hors série, onze fois trois trente-trois (le journal d’Édouard Levé)

personnages#12 Valère Novarina, « autobiographie aux noms propres »

À la Z.U.P, ce mur crépi de gros grumeaux, blancs, gris et râpeux. Jeanne Labourbe et ses agrès métalliques sur goudron noir. Dans la cour de la ferme d’André, ce jeune tilleul aux branches comme des bras et la boule de son feuillage comme tête de sombre. Chez Jean le Géant, la haute porte sombre de l’ancien relais de poste Continuer la lecturepersonnages#12 Valère Novarina, « autobiographie aux noms propres »

pauline

(faire semblant d’être Pierre Michon) Pauline noue ses cheveux en chignon bas, elle accroche une fleur en tissu au-dessus de l’oreille comme l’a demandé la mariée en pensant « drôle de noce qui s’annonce celle de Titus, mais c’est heureux ». Devant le miroir elle relève le menton et s’offre un petit sourire, elle n’est pas vraiment satisfaite, elle voit bien les Continuer la lecturepauline

Plan de bataille 74 (5/5) #14

Pour rappel, la consigne : “Le personnage que vous allez construire consacre sa vie à des problématiques d’écriture qui pour vous-même sont essentielles, et radicalement personnelles. Mais il ne laissera rien deviner en amont qui vous concerne, ou vous révèle. Alors ces figures qu’on va construire, destin de vie, table de travail, et singularité des oeuvres qui en sont produites, Continuer la lecturePlan de bataille 74 (5/5) #14

La Spitfire MK3 rouge.

Ah il l’a bien cherché, c’est ce qu’on entendait dire, un inconscient disaient les voisins, voilà où ça l’a mené, pourtant il avait bien dû aller à l’école et même d’après son adresse il avait dû aller à l’école des frères, là où il fallait être bien sur soi, bon en français et en latin, ça n’a pas dû entrer Continuer la lectureLa Spitfire MK3 rouge.