personnages#12 Valère Novarina, « autobiographie aux noms propres »

À la Z.U.P, ce mur crépi de gros grumeaux, blancs, gris et râpeux. Jeanne Labourbe et ses agrès métalliques sur goudron noir. Dans la cour de la ferme d’André, ce jeune tilleul aux branches comme des bras et la boule de son feuillage comme tête de sombre. Chez Jean le Géant, la haute porte sombre de l’ancien relais de poste pour les diligences et les messagers. Alexander Flemming et son petit troupeau de gros moutons en béton sur un monticule pelé. Prévert, cette longue rue avec son haut et vieux mur moussu. La Grand Place, avec l’orange plastique vif du premier fast-food et l’ocre de la première FNAC de la ville. Le lycée avec ses deux immenses fresques éclatantes, multicolores et grandeur nature au milieu de la grisaille. La salle des usuels de la bibliothèque municipale avec, coincé, caché, un exemplaire du petit album zutique. Le marché aux puces avec cette statuette africaine de bois et de paille ; ses yeux énormes et globuleux. Mais surtout, le Cabaret Vert.

A propos de Jérôme C.

Un youtube pour les anciens ateliers du Tiers-Livre : https://www.youtube.com/channel/UCffKGYRdhbtBb4vUBqTUK3g et même un vieux wordpress à l'occasion d'encore plus anciens ateliers du Tiers-Livre : https://boutstierslivre.wordpress.com/

Laisser un commentaire