#40 jours #28 comment acheter une maison à Lissieu

annonce publicitaire

56 % du parc français est constitué de maisons individuelles et lorsqu’on leur demande leurs préférences 87 % des Français plébiscitent la maison individuelle. Pas étonnant que vous en vouliez une aussi. Et si vous n’êtes pas à Lissieu en randonneur sur le sentier « secret des vieilles pierres » c’est que vous y êtes pour acheter une maison ou en visite chez des amis qui ont une maison individuelle et vous en vanteront les avantages et les mérites. Il existe bien sûr toutes sortes de maisons individuelles, de la maison traditionnelle en pierre au pavillon en parpaings crépis en bordure de zone commerciale, de la superbe résidence bien située avec parc et piscine en passant par la maison individuelle avec jardin (plus ou moins grand) en lotissement (plus ou moins grand lui aussi). Des moyens différents, mais un même idéal que les sociologues dénomment « Plazza Majoritaire » du nom du célèbre agent immobilier animateur d’émissions télévisées, une sorte de vision du monde commune. Lissieu peut vous offrir tout cela, plutôt dans la gamme supérieure, et des agents immobiliers autant que vous en voudrez, tout comme des constructeurs à votre service.
Lissieu n’a pas échappé au mouvement général de l’urbanisation qui a vu pousser des lotissements autour des vieux bourgs des années 70 à 2000, puis le phénomène s’est ralenti et le goût du lotissement un peu passé. Les derniers prévus à Lissieu ont eu bien des contrariétés, allant de la démolition partielle à l’abandon pur et simple. Pas de souci pourtant, il reste des terrains constructibles, les générations passent et revendent. La maison individuelle se construit désormais sur un terrain privatif qui laissera la place aux beaux volumes spacieux de la suite parentale avec salle de bain et dressing, un séjour-cuisine avec cellier, aux chambres et au garage pour deux voitures ; deux salles d’eau et deux w.c. séparés sont un minimum. La taille du jardin semble en régression, le goût de la tonte des pelouses ou du jardinage aurait-ils disparu au profit de la décoration d’intérieur et des piscines ou spas qui exigent des prestations haut de gamme ? Sans compter bien sûr les terrasses sans entretien, terrains de pétanques et autres surfaces bétonnées à retenir par les murs de soutènement, car le terrain est souvent en pente à Lissieu. Vous pouvez bien sûr penser normes environnementales, bilan énergétique ? C’est important, mais rarement précisé. N’hésitez pas à le demander. Ne vous pressez pas trop non plus ; après une croissance des prix de 28 % en deux ans, le marché fait une pause. Vous trouverez sans aucun doute votre bonheur, la maison qui vous ressemble, une maison qui ne ressemble qu’à vous. Comptez entre 700  et 800 000 euros.

Devant ce mitage bétonné et agressif, on se prend à regretter le temps des lotissements quand il y avait des règles, des haies plantées, des espaces collectifs et même des places pour se garer dans les allées et des charges communes. C’était un peu uniforme, les rues avaient souvent des noms ridicules d’oiseaux ou de musiciens et on entendait un peu trop les tondeuses. Dans la maison qui me ressemble, qui ne ressemble qu’à moi je peux cultiver la haine du collectif, du végétal et des règles derrière mes murs sur ma terrasse sans entretien en communiant avec mes pairs dans la célébration du barbecue, des boules et de la trempette en piscine. Ça ressemble bizarrement aux lotissements d’autrefois juste après la construction avant que les arbres poussent. Minéral. JE SUIS CHEZ MOI.

A propos de Danièle Godard-Livet

Raconteuse d'histoires et faiseuse d'images, j'aime écrire et aider les autres à mettre en mots leurs projets (photographique, généalogique ou scientifique...et que sais-je encore). J'ai publié quelques livres (avec ou sans photo) en vente sur amazon ou sur demande à l'auteur. Je tiens un blog intermittent sur www.lesmotsjustes.org et j'ai même une chaîne YouTube où je poste qq réalisations débutantes.

11 commentaires à propos de “#40 jours #28 comment acheter une maison à Lissieu”

  1. Merci pour ce “Vu à la télé” bétonné. On a les mêmes dans toutes les directions. C’est la même chose par chez moi. Et maintenant on fait dans la vente aux enchères et dans la broc chic… une autre manière de recycler les bonnes affaires. Par chez moi tout est à vendre, même moi 😉

Laisser un commentaire