Appels en absence

Tu prends un pouls. Tu vérifies les courbes. Tu changes la perfusion.Tu fais une toilette. Tu ouvres les rideaux. Tu entends ton téléphone vibrer. Tu dis bonjour. Tu dis au revoir. Tu vérifies un pouls. Tu changes une poche. Tu apportes un repas. Tu dis bonne journée. Tu prends un pouls. Tu vérifies les courbes. Tu n’ouvres pas les rideaux. Tu gagnes du temps. Tu changes un pansement. Tu oublies un pouls. Tu fais une piqure. Tu manques la veine. Tu recommences. Tu changes une perfusion. Tu as envie de pisser. Tu es appelé au bloc. Tu enfiles un masque. Tu entubes. Tu surveilles les courbes. Tu as envie de pisser. Tu vérifie un pouls. Tu as un appel. Tu vas pisser. Tu écoutes ta messagerie. Tu te laves les mains. Tu vérifies un pouls. Tu surveilles les courbes. Tu fais un prélèvement. Tu penses au message de ta mère. Tu te fais engueuler. Tu as loupé une veine. Tu te fais engueuler. Tu recommences. Tu fais un prélèvement. Tu changes une poche. Tu as envie de fumer. Tu te laves les mains. Tu sens ton téléphone vibrer. Tu vérifies un pouls. Tu sens ton téléphone vibrer. Tu surveilles les courbes. Tu sens ton téléphone s’impatienter dans ta poche. Tu passes à la chambre d’à côté. Tu vérifies ton écran. Tu as cinq appels en absence de ton frère. Tu n’écoutes pas ta messagerie. Tu surveilles les courbes. Tu fais un prélèvement. Tu changes une poche. Tu as envie de fumer. Tu as une urgence. Tu entubes. Tu défibrilles. Tu te laves les mains. Tu poses un drain. Tu poses une sonde gastrique. Tu installes un cathéter. Tu sens ton téléphone vibrer. Tu es appelé au bloc. Tu entubes. Tu fais une ponction lombaire. Ton téléphone n’arrête pas de vibrer. Tu poses une intraveineuse. Tu surveilles les courbe. Tu ouvres une fenêtre. Tu as besoin d’air. Ton téléphone vibre au même rythme que ton coeur. Tu changes une perfusion. Tu refermes la fenêtre. Tu fais un prélèvement. Tu cours au laboratoire. Tu cours au bloc. Tu appelles la pharmacie. Tu poses un drain. Tu as envie de fumer dix clopes d’affilée. Tu changes une poche. Tu te laves les mains. Tu fais un prélèvement. Tu fais une ponction lombaire. Tu changes une perfusion. Tu surveilles les courbes. Tu rejoins les vestiaires. Tu as cinq appels en absence de ta sœur. Tu n’écoutes pas la messagerie. Tu enlèves ta blouse. Tu prends une douche. Tu te rhabilles. Tu appelles ta sœur. Tu allumes une clope. On vient de retrouver ton père.

A propos de Céline Bernard

Céline Bernard écrit principalement pour le théâtre, et assez souvent pour les adolescents. Elle a publié aux éditions Théâtrales jeunesse Anissa/ Fragments (février 2019), Demain et Les moineaux, paru au sein de l'ouvrage collectif Divers-Cités (octobre 2016), et une nouvelle, J'ai payé pour ça, au sein d'un recueil collectif aux éditions La Passe du Vent (2009).

6 commentaires à propos de “Appels en absence”

Laisser un commentaire