vers un écrire/film #1 | attendre encore

Route. Voitures. Dans le même sens. De plus en plus. Camions aussi. Ombres au volant. Succion des pneus. Dépressions d’air. Odeurs diesel. Surrégime moteur. Grincements des amortisseurs. Claquements des bâches. Froid. Fin de nuit sans nuages. Buée. Visages sans paroles. Flashs des phares. Fossé avec champ. Masses en mouvement. Sillons perpendiculaires. Bout de terre. Bout de nuit. Bras au ciel. Car. Logo de la compagnie. Soupir du freinage. Détente de la porte. Bonjour du chauffeur. Frôlement des manteaux. Frisson des anoraks. Roulis des épaules. Friction des sacs. Chuintement de la porte. Pas le bon numéro.

A propos de Jérôme Cé

Surtout lecteur. Cherche sa voix en écriture avec les cycles du Tiers-Livre depuis pas mal de temps. Un peu trop peut-être. https://www.facebook.com/Jeromece6 https://boutstierslivre.wordpress.com/

7 commentaires à propos de “vers un écrire/film #1 | attendre encore”

  1. Jérôme, ton montage serré d’images fait un écho à la scène de voiture dans mon ” arrêt ” ;o)

  2. Comme un énervement dans cette précipitation
    comme une pulsation qui cogne autant de fois que le nombre de phrases construites d’un seul et même rythme
    (mais est ce que ça a vraiment duré une heure ?… ah ah)

  3. L’heure de l’embouteillage devient la minute de lecture c’est troublant ce choix de la brièveté qui ne dit pas l’énervement

  4. Quand l’attente fait songer à un redoutable travail au bord des routes, dans la nuit et le froid… impression d’oeil extérieur, et à la fois pris au piège dans un véhicule