autobiographies #01 | images intérieures

Au cœur de la grande ville. Elle.
Petite, courte, droite, descendant vers la mer, comme l’eau du caniveau
Microcosme du vaste monde
Elle
Le Sud tout entier
Va et vient de la vie, jouer, fuir, aimer, y vivre tout simplement
Elle
Issue de secours des misérables choses vivant derrière ses murs.

Terrain vague, échappé de l’urbanisation, cerné par le béton, l’asphalte, le trafic. Une friche verte, avec ses herbes folles, sa terre brune, ses cailloux, quelques pissenlits parfois pour un bouquet. Bien plus petit qu’un terrain de foot où des minots s’y égratignant les genoux y vivent leur heure de gloire en toute insouciance.

Aller
Marcher
Apaiser le feu intérieur
Prendre le large
Là-bas !
Si loin. Les rues, les immeubles, … tout ce béton !
Traverser les docks, fourmilière de métal, de hangars, de bruits secs, de cris d’hommes, odeur de fioul et de mer sale.
Franchir le pont tournant pour l’autre rive.
Au pied des pavés noirs, une architecture militaire : Le môle.
Longue et immense frontière. Ultime barrière.
A intervalles réguliers de majestueux escaliers en pierres blanches et froides. Les gravir.
De l’autre côté, un chaos de bloc de béton : la jetée.
S’assoir, là
face à l’immensité d’un monde bleu sombre
rester là
les yeux rivés sur cette infinitude
et prendre le large
ouvrir ce cœur bâillonné.

A propos de HELENE OURTIES

Je suis née à Marseille en 1956, et m’installe à Montpellier en 1974. Mes choix d’expression artistique sont la photographie et l’écriture. Ma curiosité est vaste. J’aime l’art, la poésie, le beau, le monde, la vie. J’aime les paysages, les nuages, les vagues, les forêts, les oiseaux. J’aime la nature (même humaine). La photographie ouvre au monde qui nous entoure. Le côté fugace de la prise de vue aiguise notre regard, le corps est en éveil, aux aguets de l’insolite, de la moindre beauté que l’œil perçoit comme telle. Mes images expriment ma singularité au plus près de ma sensibilité, dans toute sa complexité, âpreté ou tendresse. J’accompagne mes images de poésies-brèves, qui font écho à l’émotion vécue, alors parfois un livre sort des limbes. J'aime les histoires qui nous emmènent en voyage. Ma quête artistique est de vous inviter à me suivre. https://ourtieshelene.wixsite.com/ourtieshelene/blog

2 commentaires à propos de “autobiographies #01 | images intérieures”

Laisser un commentaire