autobiographies #11 | celles et ceux

Vieilles chaussures noires en cuir ouvertes sur toute la moitié et tenues par deux élastiques épais dévoilant des chaussettes dépareillées. Vieille chemise rouge à carreaux coton épais sur vieux pantalon velours marron à peine tenu par une ceinture poussiéreuse. Vieux gilet à boutons vert kaki, probablement jamais lavé, confortable ? Les polos et vêtements Ralph Lauren dans les armoires, plus jamais utilisés, attendant qu’on les ressorte, s’usant au fil du temps.

Toujours le jean 501 jusqu’à l’usure, parfois le bouton du haut dégrafé, pull noir et tee-shirt. N’a plus la silhouette de la jeunesse mais pas encore celle de la vieillesse. Un entre-deux entretenu. Toujours un anneau argenté au doigt de la main droite. Plus de cigarette en bouche mais parfois la cigarette électronique, moins élégant mais plus raisonnable ?

Grandes bottes beiges en cuir et à lacets avec talons hauts et épais dont le claquement résonne partout, petite jupe rouge courte sur les cuisses, petit pull laine orangé, année 60. S’accompagne toujours de lui, grand, veste velours noire ou bleue, chemise à large col, pantalon slim pattes d’éléphant, lunettes rondes, et cheveux longs, bouclés à souhait.

Jean bleu, pull noir laine fin, chemise transparente, baskets noirs ou talons hauts. Toujours les mêmes tailles, à ne pas dépasser, jamais, jamais, obsession féminine et/ou personnelle ! Quatre bagues aux doigts sur les deux mains, une montre et un collier, sobre mais là.

Jean slim bleu ou noir, tee shirt coton trop grand, pull aux manches trop courtes, baskets élimées, silhouette mince, silencieuse, qui traverse, s’allonge, nonchalamment, magnifique.

A propos de Clarence Massiani

J'entre au théâtre dès l'adolescence afin de me donner la parole et dire celle des autres. Je m'aventure au cinéma et à la télévision puis explore l'art de la narration et du collectage de la parole- Depuis 25 ans, je donne corps et voix à tous ces mots à travers des performances, spectacles et écritures littéraires. Publie dans la revue Nectart N°11 en juin 2020 : "l'art de collecter la parole et de rendre visible les invisibles" https://www.cairn.info/revue-nectart-2020-2-page-132.htm www.clarencemassiani.com

2 commentaires à propos de “autobiographies #11 | celles et ceux”

Laisser un commentaire