vers un écrire/film #02 | choc cinématographique

Plan | ouvrant sur | écran de cinéma | noir et blanc | Chanson | I’m in Heaven | Fred Astaire | dansant | cheek to cheek | avec Ginger Rogers | plan | sur salle de cinéma | la porte de la salle | s’ouvre | une femme | triste | entre | tête légèrement | baissée | petit chapeau | pourpre | manteau | beige | tenant une petite | valise | des spectateurs | fixent l’écran | ne la regardent pas | les femmes | portent | des chapeaux et | fument des | cigarettes | deux hommes | mangent | du pop corn | dans des petits| sacs blancs | elle trouve | une place | troisième rang | du fond | s’assoit | et on découvre | qu’elle tient | aussi | ce qui semble être | un petit | violon | ou guitare | qu’elle contemple | rêveuse | triste | I’m in Heaven | retour écran | noir et blanc | Fred charmant | Ginger | en chantant | en tailleur | noir et blanc | pour lui | robe blanche pour elle | retour sur | visage de la femme | quittant | du regard | son instrument | pour regarder l’écran | de ses grands yeux | bleus verts | dans la paleur | de son visage | musique | Fred et Ginger | virevoltent | la femme les regarde | gros plan | sur son visage | tristesse | et tension | de ses épaules | lentement | s’apaisant | elle se cale | contre | le siège | plan fixe | sur son visage | qui s’adoucit | plan écran | noir et blanc | Ginger danse | danse | légère | magnifique | retour sur le visage | de la femme | dont les traits | se détendent | se dessine | un très léger | sourire | pendant | que la musique | s’achève | gros plan | sur elle | on devine | dans le fond | la fumée | d’une cigarette | la lumière | se rétrécit | sur son visage | elle sourit | fondu noir.

A propos de Clarence Massiani

J'entre au théâtre dès l'adolescence afin de me donner la parole et dire celle des autres. Je m'aventure au cinéma et à la télévision puis explore l'art de la narration et du collectage de la parole- Depuis 25 ans, je donne corps et voix à tous ces mots à travers des performances, spectacles et écritures littéraires. Publie dans la revue Nectart N°11 en juin 2020 : "l'art de collecter la parole et de rendre visible les invisibles" https://www.cairn.info/revue-nectart-2020-2-page-132.htm www.clarencemassiani.com

5 commentaires à propos de “vers un écrire/film #02 | choc cinématographique”

Laisser un commentaire