#L13 Montargis

À partir d’un passage de #L7

ai pensé que la ville était le cadre de la suite éventuelle, ai pensé que des détails déjà évoqués interdisaient le sud, le nord aussi sans doute, qu’il fallait rester dans le neutre, ai regardé sur la carte, ai lu Montargis, ai appris un certain nombre de détails sur cette ville inconnue (sauf le nom), m’ont intéressée même si je les ai déjà oubliés, en ai gardé quelques uns, les ai posés comme un cadre qui sent un peu le Syndicat d’initiative, me suis dit ça suffira pour la suite, en fait le cadre d’une petite ville moyenne peut n’avoir aucune importance (hors ce côté société de ville moyenne, pas forcément en plein essor) sur la vie intime des personnages, ces personnages dont j’essayais de me persuader qu’ils pourraient m’intéresser.

à la troisième reprise :

J’ai pensé qu’il fallait choisir une ville comme cadre pour la suite éventuelle du texte, ai pensé que certains détails vus par la fenêtre du train qui s’y était arrêté pour introduire la jeune-femme, le premier personnage, interdisaient qu’elle soit ville du sud (parpaings, briques, tuiles à emboîtement ou ardoises), qu’elle pouvait être du nord mais que, sans que je sache pourquoi, je sentais que non, ai pensé qu’il fallait la situer dans le neutre, ou le centre – et que le centre sourit et me le pardonne – j’ai donc cherché sur la carte de notre pays, au dessus du Massif Central, dans ce que je connais pas, ou mal, ou à peine, en évitant les bords de Loire, même si, forcément, je restais dans son bassin, j’ai lu le nom de Montargis et cela a chanté un petit air en moi, comme des syllabes familières sans rien de plus précis, j’ai cherché sur Wikipedia, puis un peu au hasard, enfin sur google maps, j’ai appris les grandes caractéristiques de cette ville dont ne connaissais que le nom : le Loin, les canaux, une jolie proposition sur l’origine du nom que j’ai enfoui dans le tréfonds de ma mémoire où elle s’est tranquillement dissoute, des notions d’histoire de la ville dont je n’ai retenu que la relative ancienneté et l’importance passagère, comme beaucoup de chef-lieu du cœur de la France, un certain nombres de détails, en ai oublié rapidement une bonne part, en ai gardé certains qui m’intéressaient pour en faire un cadre qui sentait un peu le trac de Syndicat d’initiative et je me suis dit que cela suffirait pour la suite du texte, au moins au début, que d’ailleurs, en fait, le cadre, même un peu flou, d’une ville moyenne pouvait n’avoir qu’une très faible influence – hors ce côté ville moyenne, pas forcément en plein essor, probablement en lente déchéance, au moins aux yeux des étrangers à la région – sur la vie intime des habitants et donc de ces personnages qui allaient venir peupler ce texte ou cet embryon de texte, ces personnages auxquels je décidais de tenter de m’intéresser.

A propos de Brigitte Célérier

une des légendes du blog au quotidien, nous sommes très honorés de sa présence ici – à suivre notamment, dans sa ville d'Avignon, au moment du festival...

4 commentaires à propos de “#L13 Montargis”

Laisser un commentaire