#03 – cinq fois sur le métier, un gant de boxe

Petite-Momie regarde et voit…

Un gant de boxe…
Un gant de boxe portant une étiquette, pour D.
Un gant de boxe lourd de souvenirs
Un gant de boxe tant de fois soupesé
Un gant de boxe venu du pays d’Arthur Rimbaud
Un gant de boxe dépoussiéré
Un gant de boxe pour symboliser des années au service du noble art
Un gant de boxe devenu cendrier
Un gant de boxe arrivé au pays des rillettes
Un gant de boxe lourd dans la main
Un gant de boxe hors de vue depuis trop longtemps
Un gant de boxe, il sera à toi plus tard
Un gant de boxe…

Petite-Momie cherche et trouve des synonymes…

Un gant de boxe…
Qui n’aurait pas été une manicle
Car ne sommes plus au temps des gladiateurs

Un gant de boxe…
Qui n’aurait pas été un chistera
Car ne sommes pas au Pays Basque et pas de fronton à l’horizon

Un gant de boxe…
Qui n’aurait pas été un gantelet
Car une armure n’aurait pas été à sa place ici

Un gant de boxe…
Qui n’aurait pas été une mitaine
Car n’aurait pas couverte l’extrémité de la main prête à donner des coups

Un gant de boxe…
Qui n’aurait pas été une moufle
Et pourtant ils se ressemblent beaucoup, laine ou cuir à choisir

Un gant de boxe…
Qui n’aurait pas été une paumelle
Car lui sert le noble art

Un gant de boxe…
Un gant de boxe lourd de souvenirs
Un oncle Paul, arbitre de boxe
Une tante Charmette dite Mémette aux poches crevées d’où s’échappaient des images bon-point
Un ring dressé dans la salle Gouloumès au pays d’un célèbre circuit automobile où tournent en rond voitures ou motos ou camions
Une envie de le recevoir le plus tard possible

Petite-Momie se pose des questions…

Un gant de boxe…
Un gant de boxe mais qu’est-ce-que donc
Et jamais l’un sans l’autre
Une paire en somme on pourrait dire
Mais là un seul transformé modifié momifié sanctifié
portant une étiquette, pour D.

Un gant de boxe…
Un gant de boxe transformé en cendrier
Normal oncle Paul fumait
Un souvenir devant une fenêtre ouverte sur les toits
Des paroles qui ne s’envolaient pas
Une promesse faite pour un autre jour

Un gant de boxe…
Un gant de boxe qui a toujours fait rêvé
De Marcel Cerdan à Mike Tyson
En passant par la légende Mohamed Ali
Et pourquoi pas Georges Carpentier
Ou encore Jean-Claude Bouttier

Un gant de boxe…
Trop longtemps
où le regard ne s’y pas posé
Où la main ne l’a pas caressé
Mais jamais il n’a quitté l’esprit
Un jour…

Petite-Momie s’interroge encore…

Un gant de boxe…
Qui obsède parfois
Car son histoire reste inconnue

Offert
pour le dernier combat arbitré ?
pour des années de bons et loyaux services ?
pour ne pas oublier ces moments intenses ?

une histoire à inventer de toutes pièces
seule solution restante

Petite-Momie attendra le temps qu’il faut…

Un gant de boxe…
Qui a permis de traverser les années
Qui remonte à la mémoire de temps en temps
Qui est lien entre deux univers
Qui rapproche le passé du présent
Qui fait croire qu’on peut y croire
Qui dit que jamais ainsi Oncle Paul ne disparaitra
Et Mémette encore moins
Un gant de boxe…

A propos de Danielle Masson

L'Ouest de la France quitté depuis 20 ans ... déjà ... pour la Provence Suivre les traces du bon Roi René écrire, faire écrire, partager les mots essayer mais parfois dur, dur