#L3 | Qu’est-ce qu’un carnet d’écrivain?

1

Bon, tu vas prendre ton petit Malt Olbren, parce que tu ne sais pas vraiment comment continuer, hein, Laure ? C’est bien beau de planter situations et personnages, mais après, hein, après ? Et après- après ? Et pour finir ? Voyons, voyons… « Coupe les éléments inutiles, disent-ils : enlève l’utile et garde le reste, dis-toi que la musique est rarement dans les pommes de terre. » Euh… Non… ça c’est pour la relecture, garde-le sous le coudeAh ! Voilà : « À ceux qui te disent qu’une bonne histoire a toujours un début, un milieu, une fin — réponds qu’une bonne histoire est une pomme de terre, et que c’est toi qui l’épluches. Qu’est-ce que le début, le milieu et la fin d’une pomme de terre ? Un jour viendra qu’un type saura faire un bouquin de ça.  Ha !ha !ha !… Sacré Olbren ! Toujours aussi marrant… Une pomme de terre !  Et pourquoi pas un rutabaga, une pivoine, une sardine ? Et c’est quoi un milieu de pomme de terre et où est-il quand on a mangé tous les bords ? Et les bords, où ils sont quand on a fini la patate ? Et quel et le bruit d’une seule main qui applaudit tant qu’on y est ? Bon, te disperse pas….Là… Là, voilà : Qu’est-ce qu’un carnet d’écrivain ? Si ta liste de courses ressemble à de l’écriture, tue-moi cette écriture-là. Qu’est-ce qu’un carnet d’écrivain ? Ce qui reste quand tu enlèves l’écrivain » Voi-là, allez, courage ! Au boulot, Laure, merde, il est 10 heures 30, et sans discipline, radis rose ou pas… Avance sur ta route car elle n’existe que par ta marche. ( Euh… Tu deviens pas un peu snob, là, à penser avec les phrases des autres ? Ha !ha !ha !… les phrases des autres… Fais pas la maligne, si tu l’étais vraiment, ça se saurait, non ?…)

2

Pauvre type. Pauvre type. Pauvre mec. Pauvre mec. Pauvre mec. Connard. Jamais plus. Plus JAMAIS. INCAPABLE. IMPUISSANT. Pauvre type. Plus jamais, t’entends ? Plus jamais. Toujours à gueuler, là, assis comme un gros tas, à tout contrôler avec tes yeux de merde, toujours à gueuler… Ah gnagnagna, les enfants, Pum est malade, ah gnagnagna faites pas de bruit… Soyez gentils, Pum est malade, essayez un peu de comprendre ! Ah, gnagnagna, moins fort, Pum se repose… Chut, chut…Ah les enfants, vous êtes pas gennnntils… Pum est malade, mais au moins nous nous aimons tous et c’est le plus important, non ?… Pum çi et pum ça, Mais, Ma, et nous, et moi ? J’étouffe ! Au secours ! Je reviendrai jamais ! JA-MAIS ! Peuvent aller se…! Pauvre type, pauvre type… Même pas foutu d’accueillir Michel, et t’as vu où il en est, à cause de toi? Jamais on n’a eu droit … Ni Marie-Gen, ni Elsa, ni Eric… où on est, où je suis ?

Maintenant tout. Maintenant tout. Tout à moi, de l’air, de l’air, de l’air, DE L’AIR !

3

Je n’en peux plus. Mon Dieu, donnez-moi de la force, donnez-moi de la force pour mon aimé. C’est mieux qu’elle parte, je n’en peux plus avec toutes ces scènes, c’est mieux qu’elle parte, pleure pas, avance, vieux ch’val… oui, c’est bien mieux, et protégez-là. Mais si elle faisait de mauvaises rencontres ? Et où va-t-elle aller ? Sèche tes larmes, idiote, avance, va préparer le déjeuner. Aller voir le Père C. lundi, il saura me redonner courage… Et le Docteur M, lui dire que tous ces médicaments l’assomment trop, peut-être est-ce le Melleril, ou le Nozinan ? Et si c’est lui qui avait eu raison pour toi ou les enfants ? Peut-être aurais-je dû ? Mais non. Je t’aime tant. Mais pourquoi ? Tu n’as pas le droit d’agir comme ça avec eux… Pourquoi toutes ces scènes, toujours ? Qu’avons-nous fait ? Qu’ai-je fait ? Tu n’es pas l’homme que j’ai épousé… C’est de ma faute. Incapable. Idiote. Moche. Mon Dieu, donnez-moi cette force qui me manque. Ne m’abandonnez pas. Dites-moi que je vais retrouver mon aimé.

4

(Tempête. Tornade. Univers cotonneux. Sable dans les yeux, les oreilles, la bouche. Corps allongé. Corps coupé. Sexe sectionné. On crie mais le cri ne sort pas. On meurt mais ça prend du temps. On hait à hauteur de.)

…..OiSOn………. P….  E…… NIR !!!! ….. ……….. !!!!! ………..OP

…………………..IOT..  Ent…………   … Cou……. … …… …

Fo.. …i… AIT….  RIE….

…TU…

…SA….  CUR… OI… !!!!! ……………    ……………..   … … … ?? … Repr…. NO..

VU…. Ma………..??

…..

…..

.Pour lire la première partie c’est ici: Elles – Tiers Livre, explorations écriture

Et la deuxième: Laure – Tiers Livre, explorations écriture

A propos de Claire Z.

Retardataire. Pisteuse de vie. En recherche. Lit, commente avec plaisir les textes des autres, apte à l'aventure commune. le reste de vive-voix...

3 commentaires à propos de “#L3 | Qu’est-ce qu’un carnet d’écrivain?”

  1. Attraper le tétanos, c’est mieux que le choléra!
    Mais non, Laurent, pas d’inquiétude, chacun est sur sa route, il suffit de ne pas trop se laisser distraire de sa route à soi. On se plante, on se plante, et on finit par trouver un ou deux textes, voire une ou deux phrases pas trop mauvais… Ou pas. Et je vois que tu es magnifiquement accompagné par Buster keaton!
    Courage et travail.

  2. Rétroliens : Le joug – Tiers Livre, explorations écriture

Laisser un commentaire