vers un écrire/film #02 | sur le bureau

salle de classe | au mur 2 tableaux dits noirs en réalité verts (légèrement espacés) | au dessus des tableaux | 3 photos encadrées des portraits d’hommes | devant les tableaux un bureau en bois | sur le bureau: des pots avec crayons, une sonnette, des cahiers, des livres, un cartable | au premier plan | de dos | 4 jeunes hommes assis | à des tables d’écoliers | habillés en veste noire | sauf l’un d’eux qui est en bras de chemise blanche et pull sans manche | prés du tableau un homme plus âgé | costume vert bronze | chemise blanche | cravate assortie au costume | tout à coup | il monte sur une chaise | grimpe lestement sur le bureau | la caméra filme en contre-plongée | il est debout sur le bureau | il a l’air immense | souriant | pétillant | face aux jeunes hommes | il commence à parler en ouvrant les bras sur les côtés | ce mouvement balaye le plan | contre champs | filmé en plongée | plan plus large sur les élèves de face | ils sont 19 | assis en 4 rangées | espacées d’1m | 5 élèves assis les uns derrière les autres | surpris | amusés | ils se retournent | ils se regardent | changement de plan | contre-plongée | retour sur le professeur | il actionne du pied la sonnette | il dit une phrase | changement de plan | plongée | sur les élèves | ils rient | ils s’esclaffent | retour sur le professeur | contre-plongée | plan américain | il parle | lève l’avant bras, pointe un doigt | met les mains dans les poches | en silence | il fait un tour sur lui même | regarde autour de lui | revient de face | parle aux élèves | sort les mains des poches | se penche vers eux | changement de plan | plongée | sur les élèves | ils le regardent étonnés, interrogateurs, perplexes | le dernier élève de la rangée de droite et le 3ème élève de la rangée d’à côté se lèvent | changement de plan | contre-plongée | le professeur fait un signe du bras pour les inviter à venir | ils se lèvent tous | à la queue leu leu ils se dirigent derrière le bureau | le premier monte sur la chaise puis rejoint le professeur sur le bureau | le professeur lui parle | l’élève avance au bord du bureau | regarde loin devant | le professeur saute à terre continue de lui parler | il le regarde d’en bas | il est de dos à la caméra | un deuxième élève est monté sur le bureau | il s’avance au bord | en bas un élève passe devant le professeur | changement de plan | plongée | le professeur plan poitrine | il parle (3s) | changement de plan | contre-plongée | 3 élèves sur le bureau | regardent en l’air, sur le côté | l’un saute à terre | changement de plan | plongée | le professeur plan poitrine | la tête levée vers eux | il leur parle (7s) | les regarde vers la gauche, vers la droite | changement de plan | contre-plongée | un élève descend du bureau | un élève se passe un mouchoir sous le nez et descend du bureau | deux autres montent | ils regardent dans la direction du professeur | sourient | regardent alentour | descendent | la cloche retentit.

A propos de Cécile Bouillot

Bonjour je suis comédienne. Je développe également des projets vidéos dans lesquels je filme les gens autour d'une même question. J'écris des poèmes de rue a partir de phrases récoltées dans la rue, j'aime m'amuser avec différents jeux d'écriture, j'écris régulièrement depuis deux ans. http://www.acte2scene2.fr/ Chaine Youtube : https://www.youtube.com/user/cecilebouillot

8 commentaires à propos de “vers un écrire/film #02 | sur le bureau”

  1. Très visuel. C’est intéressant de lire le texte d’une scène qu’on connaît parce qu’à la lecture, se superposent nos souvenirs et nos émotions. C’est vraiment intéressant et, de fait, c’est très réussi. Merci.

    • Après avoir tourné autour de cette consigne qui me semblait impossible, j’ai pris beaucoup de plaisir à décrire au plus près, ce que je voyais, à scruter la scène seconde après seconde, à m’immerger. C’est fou tout ce que je n’avais pas vu d’abord, tout ce que j’ai découvert du jeu de l’acteur, déceler de la mise en scène. C’est dingue comme on peut passer des heures dans une minute !!
      Merci pour ton commentaire. J’imagine que ce serait une bonne expérience pour chacun de nos textes de les enregistrer en voix off sur la scène muette, ainsi se mêleraient l’intimité des souvenirs, l’objectivité de la description et le ressenti de l’instant présent ….

Laisser un commentaire