#40 jours #13 | dripping

Amas de taches grises, blanches et noires, en aplat de couleurs.  Ensemble mosaïque, comme de la peinture à l’huile, asséchée, durcie.  Gratter la surface avec son ongle mais les couleurs ocre aux alentours peuvent rebuter.

Pigments grisâtres avec nuances ici plus noires, là plus blanches.  Impression d’art abstrait, et pourtant le pointillisme n’est pas loin.

Quelques centimètres derrière, d’autres traces avec les mêmes teintes mouchetées, entremêlées à la terre, qui durcit la substance, lui donne consistance.

Les éclats blancs semblent avoir été projetés par un geste fougueux, en mode Pollock.  Il forment une étoile, ou une patte de caneton, c’est selon.  Sorte d’empreinte qui se mérite au regard.

Le fond global qui accueille tout ce joyeux agglomérat est d’un gris uni, rassurant car homogène, ou désespérant et ennuyeux, selon l’humeur de votre journée et vos aspirations artistiques.

Laisser un commentaire