A propos de sophie grail

Après une grande vingtaine d’années en région lyonnaise, vis depuis bientôt une petite entre Léman, vallée verte et blanches montagnes... sans renier racines ardéchoises et tête en terres corses, balinaises ou cévenoles... dévoreuse ou passeuse de livres, clame haut et fort les mots des autres ( accompagne aussi depuis quinze ans les élèves de CM2 à jouer avec les leurs et en apprivoiser d’autres) sans jamais trop extérioriser les miens (sauf en labyrinthiques cérémonies secrètes). Alors sourire de me livrer en tiers-livre sans pseudo ni hétéronyme ... (Interviens discrètement sur Facebook via Sophie Sopibali)

#Hors-série2 : Juste un dé à coudre

L’impression qu’il y en a toujours un au fond des placards ou tiroirs des vieilles maisons que l’on débarrasse, soudé au papier peint punaisé qui empêche la communication de l’humidité des murs, et peut-être aussi dissimule quelques tâches de salpêtre, Continuer la lecture #Hors-série2 : Juste un dé à coudre

#P5 Vertige de colère

Ça tombe dessus, marteau-comète qui brise le crâne et fait perdre pied. Oscillations sables mouvants ventouse à ténèbres ou lévitation forceps arrache-pieds-sur-terre : ce contact douce voûte plantaire. Ça égratigne la patience, bouillonne le sang froid, nourrit le cri de Continuer la lecture #P5 Vertige de colère

#P2| À la lettre

Amis d’enfance ou d’un jour, parfaits inconnus croisés en rue ou lecture, amitiés virtuelles nés dans l’enchaînement de commentaires et MP, écran interposé avec ou sans insertion d’IRL dans le virtuel , amicales accumulations, avec ou sans accolades : ceux que Continuer la lecture #P2| À la lettre

#P1 | Esquisses au plomb du sommeil

Je ne retiens pas mes rêves, suis de celles au sommeil de plomb, aussi ici ne seront répertoriés que les contenants de nuits allégées ou entrecoupées Tanguer, mouvement tempétueux du voilier, claudication d’un gars de l’équipage, allongés sur le pont Continuer la lecture #P1 | Esquisses au plomb du sommeil