#40jours #15 | au petit moulin des vilains garçons

Il n’y a pas de raison j’étais à l’heure et même si j’étais en retard même si j’avais même si je n’avais que quelques minutes ou même un vrai un véritable un indéniable retard il n’y pas plus de raison de ou s’il n’y en a une ne serait-ce qu’une seule alors oui parlons-en l’autre qui reste assis en a Continuer la lecture#40jours #15 | au petit moulin des vilains garçons

#40jours #15 | rien du tout

Tu ne comprends pas tu ne comprends rien rien du tout tu ne sais rien rien de rien tu verras dans vingt ans on en reparlera tu ne peux pas comprendre tu ne m’as jamais comprise jamais tu ne sais pas de quoi du parles toi tu n’as rien vécu rien du tout tu juges sans savoir tu me juges Continuer la lecture#40jours #15 | rien du tout

#40jours #15 | Qu’est-ce que tu dis ?

Quoi que dis-tu quoi je n’entends pas ne répète pas ce que tu viens de dire quoi tu n’as rien dit qu’est-ce que tu as dit alors pourquoi le dis-tu pourquoi tu ne dis rien pourquoi dis-tu ce que je ne veux pas entendre ce que personne ne veut entendre ce que je ne sais pas ce que personne ne Continuer la lecture#40jours #15 | Qu’est-ce que tu dis ?

#40jour #15 | Où ça poigne

Ah c’est quoi c’est que c’est assez loin c’est non c’est pas ça non c’est où c’est pourquoi c’est loin ça va non ça va pas ça ça bouge là-bas ça là-bas ça bouge et ça peur dedans ça peur quoi ça ça ça ça crie non non ça bruit ah c’est quoi ça pas ça ah non ça non Continuer la lecture#40jour #15 | Où ça poigne

#40jours #15 | divagations élucubrations

Invisible / pas de couleur sauf d’or / inconnu musique faux soupir / involontaire / spectacle laisse bouche bée / implacable / maléfique / funeste / écrire / prendre toute son énergie dedans / énumérer / nouveau mode d’évasion / nostalgie / retourner cœur / peur / faire se nouer les intestins / rêve / remplir estomac / il n’est Continuer la lecture#40jours #15 | divagations élucubrations

#40jours #15 | prisme

subitement c’est pratiquement ça à portée de main quasiment là dans la vitrine et pourtant partout autour le rond dans l’eau oui peut-être mais où je cueille ça sans les mains sans qu’elles se rejoignent quand et là il n’y aurait plus ça c’est ça ça disparaît s’effiloche en fleur de fugue c’est bien plus loin que loin c’est distant Continuer la lecture#40jours #15 | prisme

#40jours #15 | La caissière de chez Sauveterre

taper ; à taper et taper ; taper encore et encore sur les touches du clavier le petit clavier gris elle tape le prix de tout du filet d’oranges ; taper sur les touches sur le clavier mais quelles touches quand elle tape elle tape sur le clavier un petit clavier carré un petit à grosses touches des touches grises sur quelles touches Continuer la lecture#40jours #15 | La caissière de chez Sauveterre

#40jours #15 | silence

Avant qu’elle vienne qu’elle arrive qu’elle parvienne vienne où donc pour arriver où d’où on ne sait pas juste avant avant quoi avant tu sais où toi avant c’est bien beau avant quoi qu’est-ce qu’il faut pour aider aider à quoi faire advenir revenir à sa façon à lui qui ça lui avant lui avant elle elle qui qui quoi Continuer la lecture#40jours #15 | silence

#40jours #15 | voir

Combien de temps assis long mal long corps cassé combien de temps patience à coté dit c’en est plein avec mépris ça pleure ça crie c’est fatiguant des étrangers un choc tombé parle fort comment peut-il à la une à la deux à la trois boum et après quoi pas convaincu ça pleure ça crie ça ne bouge pas pourquoi Continuer la lecture#40jours #15 | voir