#P5 – À vomir

Nouvelles figures squelettiques d’un corps, les orteils recroquevillés, les deux pieds, les deux jambes impossibles à maîtriser, à redresser, rêver d’une troisième qui fonctionnerait, l’estomac renversé à vomir, ne plus pouvoir avancer, ne pas se faire remarquer, quand même essayer, se forcer à en crever de douleur, avancer, perdre sa dignité, envie d’être chien pour aboyer, hurler, ramper, trainer ce corps douleur, frôler le vide, le néant, le cœur en effroi, le cerveau distancié, sombrer dans l’inconscient, les nerfs, les muscles vrillés sous la peau et n’être rien que des pieds et des jambes tordues.


A propos de Marie Moscardini

Après une formation à Aleph en 2014, j'anime des ateliers d'écriture dans une petite ville de Saône et Loire. En apprentissage permanent je m'enrichis, je m'agrandis en participant depuis 2016 aux ateliers de François BON.

2 commentaires à propos de “#P5 – À vomir”

Laisser un commentaire