autobiographies #11 | tablier nylon polyamide bleu

Tablier imprimé. Nylon polyamide. Facile à enfiler. Emmanchures larges échancrées. Ah oui. Moi je dis, les échancrures, ça c’est bien. Surtout l’été. Juste la manche courte de la chemise en coton qui dépasse en dessous, faut pas qu’on voie les nichons quand même. Mais l’air qui passe, oui. C’est bon l’été. Enfilage facile et grande liberté de mouvements. Oui, oui, ça oui. Ah, grande liberté de mouvement. C’est sûr. Oui. Faut courir après les poulets. Faut courir, croyez-moi. Ça ne se fait pas tout seul. Grande liberté de mouvement pour courir, attraper les poulets. Hé oui. Blouse nylon en véritable polyamide pour vous séduire et vous faire la vie facile. Le tablier s’offre un tissu souple et frais, une forme zippée pratique. Stop. Là, moi je dis stop. Pas zippée non, la blouse. Non, non. Des boutons transparents plutôt. On peut en garder un ou deux ouverts. Tiens, celui du bas par exemple. On court plus facilement avec le bouton du bas ouvert. On saute par-dessus la rigole en ciment avec le bouton du bas ouvert. On monte facilement sur l’escabeau avec le bouton du bas ouvert. On peut se baisser pour attraper les poulets qui se sont allés se planquer sous le bric-à-brac du hangar. Et attention ! Gros les boutons. Les boutons gros on peut les recoudre facilement. Moi je dis, ils craquent souvent les boutons à courir et attraper les poulets. A les manipuler les poulets. A les zigouiller les poulets. A les ébouillanter et les plumer les poulets. Faut que ça soit du solide. Lavable 40°C. Repassage rapide. C’est ça. Rapide. Bien dit. Après le boulot faut redonner un coup de propre. Pratique pour ça le nylon polyamide. Vite sec. Un petit coup en plein courant d’air et hop c’est sec. Prêt à repartir. Le tablier nylon polyamide bleu il sert tous les jours. Hé oui. Faut pas oublier ça. Jeu de ganses unies coordonnées au décolleté et sur le haut des poches plaquées. Biais rapporté aux emmanchures. Glissière recouverte. Base ourlée. Moi je dis, c’est bien. De petites décorations ça ne fait pas de mal. Un petit liseré à peine plus foncé comme ça. Sur les poches et l’encolure et les manches échancrées. Ça ne fait pas de mal une petite coquetterie bleu foncé sur les poches quand on court après les poulets. Un tout petit liseré de tissu à peine plus foncé que le bleu de l’imprimé. Oui. Tiens, un autre bleu plus foncé. Ça oui.

A propos de Kévin Denirot

homme des pyrénées vagabond et parcoureur des recoins du monde. aimant faulkner&brautigan&carver&d'autres écriveurs américains. aimant tarjei vasaas&jon fosse&d'autres écriveurs venus du froid. aimant duras&koltès&d'autres manieurs de mots. aimant aussi la prose poétique (ça existe ce terme?) et le théâtre contemporain&les bons brasseurs de langue&raconteurs d'histoires d'où qu'ils viennent. écrit parfois mais sa paresse est grande. hélàs.

5 commentaires à propos de “autobiographies #11 | tablier nylon polyamide bleu”

Laisser un commentaire