ELLE EN FENÊTRE

en bas ça parlait fort, ça gueulait, ça répétait l’an prochain sera une autre paire de manche, faudra qu’elle s’adapte, et les trajets et les changements, le travail, elle devra s’y faire, leurs voix montaient, entraient par la fenêtre ouverte, Continuer la lecture ELLE EN FENÊTRE

elle fenêtre

Heures pensives derrière les vitres du bureau lumineux à l’étage de la grande maison tristes heures longues heures lui suggérait Shakespeare alors que ce qu’elle tentait de combattre c’était davantage la langueur qui s’infiltrait à l’intérieur de son corps impuissant Continuer la lecture elle fenêtre