poterne

Saint Apollinaire                  un cimetière          plantes            quelques épaules hautes                pas très loin une maison                     octobre           chocolad chaud                    cette odeur qui réunit                               une marmite sur la table                            une balade                          les rires                   éparpillés         d’un côté et de l’autre de la toile cirée              la louche en attendant                     les bols ornés de leurs rouges             de motifs passés             une solitude bruyante                 les toilettes Continuer la lecture poterne