A propos de Jasione

Elle aime les mots, les livres, la ville. Mais c'est au pied de son arbre, un vieux tilleul courbé par l'orage, qu'elle écrit. Elle calligraphie sur la page tout ce qui bruit dans les feuillages. Elle aime aussi faire écrire les autres, écouter leurs voix, partager les mots qui se cherchent.

La Visite

Et quand elle entrait         la télévision hurlait          projetant des images violentes dans leurs yeux fascinés          leurs regards ne se tournaient plus vers l’extérieur          croyant voir le monde sur le petit écran          des couleurs et des sons qu’ils ne comprenaient plus Continuer la lecture La Visite

L’Hortensia Il décore le jardin tant il a de pétales, confettis bleus, blancs, mauves qui dansent dans le vent. L’hortensia malgré ses prétentions aristocratiques a des rondeurs lumineuses. Une princesse du peuple. Chez lui, tout est large, feuilles, massifs et sa floraison dure tout l’été. En boules amassées dès le printemps contre les murs de pierre, il aime la solidité du granit que vaporisent les embruns et la bruine bretonne. C’est la fleur des communions solennelles d’autrefois, ronde, blanche ou bleue comme les processions mariales, sans odeur trop sensuelle, non, discrète, réservée, pudique et virginale. Comme il faut. À l’orée des jardins, il en vient directement, explosion horticole. Rien à voir avec l’ortie qui n’a ni sa noblesse ni son aspiration. Ses pétales tendus, gonflés s’ébrouent dans le vent d’été. Sous une pluie de rubans blancs et un voilage de papier translucide l’hortensia est déposé sur l’autel : il tend son or et son encens vers les cieux.