DEDANS

Il pleut l’enfant reste DEDANS la chambre DEDANS l’enfant a fermé la porte DEDANS l’enfant rêve DEDANS sa tête DEDANS il y a quoi DEDANS des méninges DEDANS des mécaniques DEDANS de la matière molle DEDANS les fenêtres fermées DEDANS les rideaux de tissus l’enfant s’enveloppe DEDANS son rêve de dehors l’enfant court DEDANS ses pieds ça fait du bruit sur le tapis DEDANS la maison tout le monde les entend les pas de l’enfant DEDANS la maison la maman entend les pas de l’enfant DEDANS la tête de l’enfant c’est la forêt DEDANS le ventre de l’enfant ça crie DEDANS le ventre de sa maman l’enfant veut se souvenir DEDANS il voudrait revenir DEDANS le monde d’abord comme un DEDANS sans dehors DEDANS la tranquillité liquide avant d’être DEDANS maintenant le dehors DEDANS la chambre autour de l’enfant DEDANS la pluie derrière la vitre DEDANS l’enfant la regarde tomber DEDANS on est à l’abri DEDANS on est au chaud DEDANS l’enfant veut voir jusqu’au fond DEDANS l’enfant veut toucher le plus en DEDANS de l’enfant DEDANS c’est quoi DEDANS plus DEDANS encore le plus en DEDANS c’est la cellule l’atome l’électron quoi d’autre DEDANS plus DEDANS encore plus DEDANS il y a quoi DEDANS plus on va DEDANS plus il n’y a rien DEDANS l’enfant comme on pèle un oignon couche après couche DEDANS c’est vide DEDANS il faut sortir DEDANS sa cellule le prisonnier a fixé son œil sur le mur DEDANS sa cage l’oiseau a fixé son œil sur le ciel DEDANS sa chambre l’enfant dort DEDANS son rêve il y a du dehors DEDANS comment le dehors peut-il à ce point être DEDANS mais l’enfant ne perçoit le DEDANS que comme s’il était un dehors DEDANS lui DEDANS sa chambre l’enfant ne pense pas à DEDANS il rêve de rivière DEDANS de montagne DEDANS d’océan DEDANS l’univers est plus vaste DEDANS que dehors DEDANS tout est possible DEDANS sa tête d’enfant l’univers se tient DEDANS sa chambre l’enfant jongle avec l’univers  DEDANS sa tête d’enfant il y  a Jupiter Neptune Uranus Pluton comme des billes DEDANS un petit sac de jute à la récré DEDANS le sac d’école il y a quoi DEDANS le sac d’école il y a des cahiers un plumier des dessins pour maman DEDANS la cuisine il y a maman DEDANS la casserole il y a des pommes de terre DEDANS son ventre l’enfant a faim DEDANS son estomac l’enfant rêve de pommes de terre DEDANS sa chambre l’enfant veut sortir DEDANS il reste DEDANS on ne sort jamais de DEDANS on est enfermé DEDANS soi DEDANS ses rêves de dehors DEDANS l’univers DEDANS tout il n’y a que du DEDANS l’enfant cogne sa tête contre le mur DEDANS la maison on a peur des bruits de l’enfant DEDANS la maison maman a peur de l’enfant DEDANS la maison maman se précipite vers l’enfant DEDANS les escaliers maman court DEDANS la chambre l’enfant est tombé DEDANS sa tête il n’y a rien DEDANS son rêve il n’y a rien DEDANS sa chambre l’enfant ne bouge plus DEDANS sa tombe l’enfant dort DEDANS c’est vide DEDANS c’est dehors DEDANS ma tête pourquoi ai-je tué cet enfant DEDANS ma tête c’était moi cet enfant DEDANS sa chambre l’enfant à quoi joue-t-il DEDANS sa chambre l’enfant regarde DEDANS lui la bulle ça éclate DEDANS ça éclabousse DEDANS l’enfant ça cogne aux parois DEDANS le sac d’école le dessin pour maman c’est un arbre DEDANS une maison DEDANS et si des arbres ça poussait dans les maisons DEDANS et si dans l’enfant ça poussait un arbre DEDANS c’est l’arbre l’assassin

A propos de Vincent Francey

Enseignant, chanteur et clarinettiste amateur, je vis à Fribourg, en Suisse, et suis passionné de lecture et d'écriture depuis toujours, notamment via mon blog www.lie-tes-ratures.com

Une réponse à “DEDANS”