#L3 | Trois voix

J’ai fouillé mes poches, c’est la première chose que j’ai faite. Je pensais y trouver des indices, j’y ai trouvé une pièce. Elle a été frappée il y a plus de vingt ans. Elle a voyagé tout ce temps-là, circulé de mains en mains, a cliqueté sur le zinc de comptoirs de bar, tinté dans une tirelire, roulé sur un trottoir, habité d’autres poches et portes monnaie et aujourd’hui elle est là, dans ma main. Je regarde la date, ça ne m’évoque rien du tout.
Je ne sais pas de quoi je dois me rappeler, je sais qu’il faut que je me rappelle. Voilà ce que j’ai pensé, d’abord. Et puis j’ai commencé à faire la liste de ce que je sais. Je me disais que cela pourrait peut-être faire surgir le reste. Et puis, ça me calme. Je sais beaucoup de choses, je sais tout ce qu’on doit savoir, à mon âge, je crois. Je sais à quoi servent tous les objets de la cabane, je sais reconnaître tous les arbres de la forêt, je sais les gestes à faire.
Je dois me calmer maintenant.
Peut-être que ma fatigue va me parler, cet épuisement, c’est la seule chose qui me relie à l’avant.
Je ne sais pas comment j’en disposais de ce monde, ce que j’en faisais, comment j’y étais intégré, et où. J’ai le souvenir du chemin pour venir ici, des cailloux qui dévalent le chemin, sous les pieds, du bruit rond qu’ils font en roulant. Le sentier qui grimpe au milieu des ronces. Les ronces et les cailloux. J’ai la trace des griffures sur les bras. Je regarde mon corps à la recherche d’indices, j’y comprends mon âge.
Peut-être que quelqu’un me cherche, en ce moment. Et je ne sais pas si ça me rassure.

Je ne vais pas pleurer. Même si j’suis tout seul avec le clebs. C’est dégueu il a léché le sang sur ma jambe. Parait que ça fait cicatriser, la salive de chien. Ou c’est l’eau de mer j’sais plus. Non l’eau de mer, c’est autre chose, ça rend fou quand on la boit, je crois. Clebs ! Viens là ! Maman doit déjà être partie me chercher. Je sais me démerder pourtant, elle le sait, je sais quoi faire. Dans ma poche, j’ai mon Mora Bushcraft. Je connais ici par cœur. Je sais sortir de la forêt si je suis perdu. Je sais suivre la mousse. On m’a appris. P dit que c’est des conneries, que ça marche pas. N’empêche, je sais. J’ai pas peur. Grand-mère lui met des trucs dans la tête, à maman, elle délire. J’ai jamais trop écouté leurs conneries. Mais l’autre soir, elle a remis ça. Plus ça va, plus ça tourne mystique. En vrai, il y a jamais personne ici, ni taré ni esprit, y a clebs qui renifle tout, qui me court dans les jambes et moi qui me pète la gueule. Et puis le mec dans sa cabane.

J’ai entendu son souffle d’abord, derrière la haie, j’ai senti son odeur âcre flotter dans l’air après son passage, je me suis approchée du portail et je l’ai vu de dos, courir comme un dératé, finir par s’engouffrer dans le sentier. On court comme ça dans deux cas, si on est poursuivi ou si on poursuit quelqu’un. C’est ça que je me suis dit. Il y a pas de raisons sinon. C’est pas que j’ai eu peur, pas vraiment, mais c’est bizarre de courir comme ça. Je suis rentrée à la maison, de la fenêtre j’ai surveillé pour voir si quelqu’un d’autre le suivait et allait passer en courant. J’ai quand même voulu savoir s’il y avait pas quelque chose, j’ai descendu un peu le chemin, j’ai regardé autour de moi, les jardins des voisins, j’ai regardé la ville en contrebas mais c’était calme, normal. Voir quelqu’un courir très vite, ça doit activer quelque chose, un stress, quelque chose lié à l’instinct. On imagine un danger. C’est ça que je me suis dit.

Codicille : Bien du mal à  créer et faire parler ces personnages, mes L1 & L2 étant désertes. Du mal à fictionner. Je pense que j'essaierai de revenir travailler cette proposition, peut être que la L5 va permettre de la rendre un peu plus crédible. Bon, je publie quand même en l'état, pour ne pas prendre trop de retard. 

7 commentaires à propos de “#L3 | Trois voix”

  1. Rétroliens : #L1 | La course – Tiers Livre, explorations écriture

  2. Rétroliens : #L2 | Blackout – Tiers Livre, explorations écriture

  3. Rétroliens : #L4 | Mes 10, et l’ordre ne compte pas – Tiers Livre, explorations écriture

  4. Rétroliens : #L5 | Décalcomanies – Tiers Livre, explorations écriture

  5. Rétroliens : #L6 | Seul – Tiers Livre, explorations écriture

Laisser un commentaire