#40jours #22 | extérieurs jour et nuit sur le parvis

04 JUILLET 2022 12H00 soleil cuit de midi plein jour écrasant pavé bitume  – passants rasant façades à la recherche d’ombre rare  – au coude à coude habitacles des voitures fermées bulles de climatisation  – c’est la pause méridienne – au zénith saint-paul et saint pierre ont perdu leur fraicheur de pierre 07 JUIN 2022 15H05 litanie des cloches dans l’air humide sonnant mort glas voiture funéraire ouverte et vide odeurs d’encens –  haute distinction des tenues noires et blanches qui arrivent par les rues adjacentes – bientôt l’orgue retentit – des touristes observent guide à la main – les autres passants vaquent 9 MARS 2022 6H00 l’air est doux – la ville déserte encore ou presque – en poste déjà l’homme errant au casque vissé sur les oreilles – une nouvelle journée de musique et de danse commence pour lui – s’arrête-t-il seulement – yeux fermés à la ville et au monde – corps oscillant une bouteille d’eau à ses pieds – le PMU est encore fermé – suspension du temps avant bascule totale du jour 26 NOVEMBRE 2022 10H00 pluie diluvienne biffant striant hachant lavant façades et visages – accélération des pas – ralentissement du trafic embouteillé de voitures à l’arrêt crépitantes d’eau  21 FEVRIER 2022 21H30 grondement – l’air s’électrise – claquement des fouets – sur le parvis une petite fille bouche ses oreilles se cache derrière sa mère – suspension des jeux courses cris dans l’attente – et puis explosion – vibre la ville fébrile – ça déboule à flots de corps cris pas scandés – tambours chachas conques à lambi chants gonflent la rue dilatent la ville au nez et à la barbe de Saint-Pierre et de Saint-Paul

(en chantier ! encore une fois ! il faudrait prolonger encore et encore pour que ça donne l’effet voulu)

A propos de Émilie Marot

J'enseigne le français en lycée où j'essaie envers et contre tout de trouver du sens à mon métier. Heureusement, la littérature est là, indéfectible et plus que jamais nécessaire. Depuis deux ans, j'anime des ateliers d'écriture le mercredi après-midi avec une petite dizaine d'élèves volontaires de la seconde à la terminale. Une bulle d'oxygène !

2 commentaires à propos de “#40jours #22 | extérieurs jour et nuit sur le parvis”

Laisser un commentaire