#40jours #10 | ici

D’une certaine façon, je ne me souviens pas d’ici. Je veux dire je n’ai aucun souvenir d’y être arrivée, aucun souvenir d’un emménagement, d’une installation, et encore moins d’un ailleurs dont les éléments auraient été transportés ici. Je suis ici, je ne peux rien dire d’autre que : je vis ici, sans être absolument certaine d’y avoir toujours vécu, je ne Continuer la lecture#40jours #10 | ici

#40jours #10 | Une nuit, à Lille

Whisky coca bières chips boîte danse bagarre pâtes au fromage tempête de neige. Whisky premier prix coca bières belges chips Josselin me ressert en se marrant rue Sébastopol bar au hasard tant que ça danse, ne passe pas au vestiaire il y’a des vols des types se bagarrent dehors, Mary Ingals pleure, elle est seule, il neige. Whisky premier prix Continuer la lecture#40jours #10 | Une nuit, à Lille

#40jours #10 | Place des hérons

Elle dit, c’était l’époque, c’est tout. Ils cherchent des héros, du souffle, de la résistance, des levées en masse, des idées pour des noms de rue, de place, quelques lignes sur une plaque ? Les héros, c’est pour les paresseux, les amnésiques et les tristes. Elle dit, j’aime les histoires où poussent les plantes où errent les chats. Ce que Continuer la lecture#40jours #10 | Place des hérons

#40jours #10 | de la mémoire en mur

Dans les murs, il y a des trous, vestige de la construction où les poutres des échafaudages y étaient insérées pour les supporter. Je passe chaque jour dans la rue R. Je le sais. C’est aussi l’un des trois noms de la ville. Par l’exemple la famille qui a le bar Royal au coin de la place, le père, la Continuer la lecture#40jours #10 | de la mémoire en mur

#40jours #10 | j’ai peu de souvenirs

Peu de souvenirs de Veules-Les-Roses. Du voyage en car, du départ, de l’heure du rendez-vous pour le voyage en car. La colonie de vacances à Veules-Les-Roses. Aucun souvenirs des visages des autres enfants, aucun souvenir des visages des adultes. Juste une sensation que tout le monde est grand. Le voyage est long. La nausée pas loin. Pas de souvenirs de Continuer la lecture#40jours #10 | j’ai peu de souvenirs

#40 jours #10 | Nuits fauves

Tu te souviens, à Villexavier, la dernière maison du village du pote qui t’avait invité ? un petit pavillon, non ? tu te souviens avec qui t’y étais allé ? il y avait des filles, maman t’avait emmené, à l’époque la voie de contournement n’existait pas, c’était par la petite route, les virages dans le bois et puis le bourg, au fond à Continuer la lecture#40 jours #10 | Nuits fauves

#40jours #10 | 1 717 jets d’éponge

1 717 noms Précédés du mot Rue ou allée ou impasse ou place ou avenue ou boulevard ou cour ou route ou lieu-dit ou ruelle ou square ou passage ou cité ou escalier ou cours ou quai ou promenade ou villa Ou Autres types de voie 1 717 Basile ne sait pas combien il en connait. Un certain nombre dirait-il ou un Continuer la lecture#40jours #10 | 1 717 jets d’éponge

#40 jours #10 souvenirs absents

Avoir des monticules de souvenirs et tout autant et davantage encore enfouis dans les antres de la mémoire. Comment se souvenir de la première maison, rue Benoît Malon où se sont passés mes premiers mois dans un deux-pièces m’a t’on raconté, où nous étions quatre avec un frère de quatre ans qui devait courir partout, peut-être me tirer les cheveux Continuer la lecture#40 jours #10 souvenirs absents

#40jours #10 | sans être là

Ma valise à la main, mes pas sur les pavés et puis monter dans le car, mes inquiétudes, ai-je bien pris le bon, demander quand même au chauffeur, m’asseoir, être là sans être là, préférer être ailleurs, ne plus entendre cette femme qui me prend pour une autre, finalement un soulagement ce car, elle me suivait ou alors ai-je rêvé, Continuer la lecture#40jours #10 | sans être là

#40jours #10 | inizio

Bari 1973-1975. Pochi ricordi, a stento una lingua per dirli. Nessun ricordo dell’arrivo da Siena o da Salerno, né della partenza per Firenze. Città sul mare, nessun ricordo del mare di questa città. Niente sulle scale del palazzo, sull’ascensore, tantomeno sull’indirizzo di casa, a Bari nuova. Persone sedute per strada che chiedono l’elemosina in una grande piazza o un giardino Continuer la lecture#40jours #10 | inizio