la fabrique | Écrire l’automne IX

je me suis fait une raison : cette foison m’est nécessaire. Ses temporalités différentes sont mon jardin. Je travaille à en accepter les jachères, les stérilités, les floraisons d’une l’instant d’un redoux au beau milieu de l’hiver… Continuer la lecture la fabrique | Écrire l’automne IX

autobiographies #04 | les petits cailloux

Oublié au fond de la mémoire, au fond du tiroir familial, ton vieux carnet d’adresses abandonné est figé dans l’ailleurs. Il attend qu’on vienne te chercher. Qu’on déchiffre le nom des rues, les lieux effacés pour ne pas qu’on t’oublie. Continuer la lecture autobiographies #04 | les petits cailloux

la fabrique | Écrire l’automne VII

Je me souviens d’avoir entendu f dire : quand on en est à écrire dix pages par jour. C’est se mettre à travailler d’une certaine façon. Comme de partir tôt le matin pour marcher, ou faire du vélo. J’ai devant moins six jours pour faire quelque chose de cet acabit. Je ne vais pas compter les pages. Mais je vais ouvrir la boîte du temps pour le manuscrit. C’est déjà bien en train. J’ai une botte secrète… Continuer la lecture la fabrique | Écrire l’automne VII

DIRE | la revue, un prolongement naturel des ateliers

Je m’en suis expliqué début septembre : c’est l’étage supplémentaire et logique à cet espace Patreon, désormais fusionné avec l’atelier d’écriture hebdo et permanent,  qu’il devienne réellement espace commun de partage et propulsion, expérimentation, découverte, plaque tournante vers blogs et Continuer la lecture DIRE | la revue, un prolongement naturel des ateliers