CLIGNANCOURT 23 47

Tu téléphones en pédalant
Tu téléphones tous les jours à ta mère
Il t’appelait
Tu l’appelais
Tu l’épelais
Voix 1 — Je raccroche
Voix 2 — Attends
Tous les jours tu ne téléphones plus à ton père Tu n’appelles Plus Laure Non Plus
Plus Pas Jamais
Plus
Pas plus L ni K d’ailleurs Ni G non plus ni D ni L ni …
Tu sonnes dans le vide
Tu laisses sonner
Tu es sonnée
Tu ne veux plus qu’on te sonne
— C’était quoi déjà ton numéro?
Qui sonne rouge clignotant qui ne sourd pas ?
— La menuiserie, pour vous.
Tu SMS t’KTJt’M
Son téléphone qui sonne du bout de la venelle qu’on entend du dehors Et enlever la boucle qui se « clippe » à l’oreille pour coller le combiné
— Attends je décroche
— Allo Oui le prévenir Oui Il vous rappellera Oui Je comprends avant demain Oui
Son téléphone qui sonne pour tous Elle prend son vélo elle fait le tour pour donner les nouvelles 
Il a décroché il est tombé Mort au fil qui rompt
Tous les matins ils s’appellent et tous les soirs ils s’appellent
Matins et soirs ils s’appelaient Ils s’appellent Ils s’engueulent Mon amour Ma chérie ma douce ma belle Tous les jours ils s’appellent Tous les jours ils s’engueulent Du Canada de La Réunion de Moscou il l’appelle De Lisbonne de Berlin et même de La Rochelle elle l’appelle Il l’appelle  
— Madame elle est sortie
Tu remplis la fiche pour le téléphone en bakélite qui servira à l’acte II
— Un téléphone pour Don Giovanni? Vous trouvez ça drôle ?
Voix qui susurre Voix qui harcèle qui se masturbe au fil Voix d’ailleurs qui fait l’article masquée
— Non merci Rien Merci Non je vous dis
Tu Clignancourt 23 47
Le grain de la voix qui frit le haché des mots
Tu te souviens en Mont 02 76 Au 2 rue de avec le Mont 02 76 beige du petit salon sur le guéridon et l’annuaire double posé et le buste coupe papier de Molière et le grand tableau en surplomb un portait d’elle en vedette très moche pas elle le portrait mais elle quand même un peu moche — Monsieur Canard ? — Il vient de sortir — Bah ! Coin Coin quand même
Quand tu faisais le bottin avec ton frère — On joue aux noms du téléphone ?
Tu cours la sonnerie cesse
Tu cesses la sonnerie court
Tu demandes le réveil téléphonique à l’autre bout du fil à rallonge qui s’entortille
— Ne quittez pas
— Attends j’ai un double appel
7H27 sonnerie du matin : chat gris
De minuit : c’est lui
De minuit — oui. Tu n’avais pas demandé la Police
Tu conduis Tu te gares Tu décroches Tu t’écorches
Tu n’avais pas demandé
Tu sais l’heure parce qu’elle s’inscrit sur le cadran
Tu sais qu’il est 14H35
Le jour où tu te trompes Tu l’appelles lui Par mégarde à 12H Lui à 12H sa dernière voix que c’est la dernière fois sans volonté par mégarde Lui de 12H avant l’extinction Lui et !!! C’est quelle interjection pour : — Tais toi ! Un cri qui tombe sans fil
Tu détestes la voix humaine Tu aimerais faire la voix Tu détestes et Tu aimes la Voix Tu la trouves humaine ? Quand on t’appelle au téléphone C’est le mobile avec un 59 au bout — En juin oui. La voix Humaine : oui — Quelques dates à l’opéra de … Puis une tournée … Tu penses à une cabine téléphonique à Elle en combinaison nylon accrochée au combiné de la cabine téléphonique La nuit Elle comme Cindy Sherman au téléphone – impressions oranges – dans le livre qu’il t’a offert à new York – un Polonais de Pologne à New York – 7h de décalage quand on se téléphone et les pièces en cascade sous l’amer clocher de la place — Just ocean bettween us — I miss you I do realy miss your … I do miss your fucking You
— Vous avez demandé Ne quittez pas Vous avez demandé Je n’ai pas
— En PCV C’est un PCV
— Maman Sa voix loin Sa peur loin Ses pleurs tout dedans l’oreille ce cri qui s’arrache dedans Loin — Maman Elle en PCV Madrid en PCV — Maman viens me chercher

A propos de Nathalie Holt

Rêve de peinture. Pose et dessine à la Grande Chaumière. Entre aux beaux arts avec un dossier fait la nuit. Rôde à la Sorbonne : trois ans de philosophie. 1981 premier décor de théâtre. Se prend au jeu. S'appuie sur la mémoire des studios et plateaux de l'enfance. Vue rétrospective et oblique. Enfant de la balle. Apprend son métier sur le tas. Ne peint plus que des maquettes ou des murs plus hauts qu'elle. 30 ans de théâtre. Se promène avec un appareil photo, argentique puis numérique, tout en manuel, sans technique.

2 commentaires à propos de “CLIGNANCOURT 23 47”

  1. Comme vous faites ressurgir toutes ces voix, les peurs qui accompagnent, la distance sous l’amer clocher, beaucoup de souvenirs convoqués.

  2. Merci Caroline … C’est pas vraiment la consigne … Je regarde les arbres pour vous amitié