#L12 | De merveilles et de chimères

Si je vous disais moi… Ce soir là sous la clarté de la lune, j’ai vu un temps le long corps agile évoluer dans l’eau. Aspiré vers le haut par l’air gonflant ses poumons il s’accrochait aux algues, branchages et racines et s’enfonçait profondément, tout au fond, au fond du canal, dans ces espaces insoupçonnés sous la coque endormie des batais. #L5 Broder d’or la poussière ou Le dytique

Si je vous disais moi… Le je qu’un moi redouble. Un narrateur, un spectateur, regarde en lui-même. Un moi abstrait pourtant incarné, permet qu’à un moment, quelque chose soit formulé.

Si je vous disais moi… La phrase est avant tout adresse. Derrière le je, un vous, un tu, un autre sans lequel rien ne pourra être dit.

Si je vous disais moi… L’oralité, la familiarité. Une voix émerge qui crée une autre forme d’écoulement.

Si je vous disais moi… Des mots simples, une langue pauvre, où trouvera-t-elle alors sa richesse : dans son rythme ?

Si je vous disais moi… Un “si” et des points de suspension, une retenue, un secret. Un n’en soyez-pas si sûr, un prenez-garde, un ça pourrait bien ne pas être vrai et ça pourrait tout aussi bien ne jamais commencer.

Si je vous disais moi… Des points de suspension qui fonctionnent comme des virgules, c’est qu’ensuite viendra l’accumulation hachée avec encore des points qui fonctionneront comme des virgules.

Si je vous disais moi… Un geste intemporel, une ouverture pleine de doute, qui annonce des temps et des lieux qui ne seront pas pleinement situés, un monde de merveilles et de chimères.

A propos de Marion T.

Après tout : et pourquoi pas ?

4 commentaires à propos de “#L12 | De merveilles et de chimères”

  1. Bonjour Marion,

    Quelle jolie surprise de découvrir tous tes retours sur mes écrits – Retours qui m’interpellent et pointent beaucoup de choses à réfléchir. C’est toujours tellement important d’avoir des regards qui permettent d’approfondir et de sentir ce que l’autre reçoit en lisant. Je vais prendre le temps de te lire et de revenir vers toi dans les jours qui viennent. Bonne journée.

  2. j”ai les doigts heureux en cliquant dans ma recherche d’un texte qui me donne une idée de ce que devrait être le #L12
    Le modèle m’a sauté aux yeux, à peu près puisque je détourne toujours plus ou moins (ou le voudrais) mais surtout, passé ce premier constat, la précision sans lourdeur, la pertinence, le petit sourire qui vient… c’est vrai qu’à condition d’avoir attention et crâne en bon état (ce qui semble être le cas 🙂 ) il y a à dire sur une phrase… ma décision de ne pas fléchit

Laisser un commentaire