la fabrique | Martine Wollenburger, Y a d’la voix !

Il y a des voix qui s’accrochent à nos oreilles. Voix graves, jeunes, mélodieuses, feutrées, rocailleuses … Voix de radio, d’un podcast, d’un livre audio. Voix qu’on reconnaît, qu’on enregistre. Et il y a notre voix, mal connue, souvent détestée. Ecrire les voix qui nous ont accompagnés. Les voix du présent ou de l’imaginaire et faire entendre notre voix.

J’ai animé récemment cet atelier sur zoom (voir détail dans pdf ci-dessous). On a écrit les voix qu’on aime/qu’on n’aime pas, des souvenirs de radio et raconté notre voix.

J’avais préparé des liens pour faire écouter toutes sortes de voix avant chaque proposition. Et avant chaque lecture des textes par les participants, j’ai proposé un exercice de respiration ou d’échauffement de voix. Les participants ont joué le jeu et ont bien apprécié. Je me suis demandé si je n’allais pas faire ça à chaque atelier.

Les exercices ont été « inspirés » par la lecture de « Libérer sa voix pour entraîner sa voix » – Hélène Parent – Les éditions de l’homme, mais également par un w.e. de formation animé par Catherine Meyer sur le travail de la voix, la manière de raconter et d’improviser une histoire. On y apprenait à prendre confiance en soi et à mieux aimer sa propre voix. C’était très jouissif de libérer son imaginaire juste avec la voix, sans passer par l’écriture. https://www.catherine-meyer-formations-alsace.com/

Avant la lecture des j’aime/j’aime pas

Le souffle, la détente et la posture donnent à la voix puissance, rondeur, souplesse, fluidité, clarté, amplitude de registre et musicalité.

Exos de respiration :

  1. le train oxygène : Debout, lever les bras en inspirant, expirer d’un coup bref en ramenant les bras vers le bas, coudes pliés et en pliant légèrement les genoux.
  2. décontracter la mâchoire comme si on mangeait quelque chose de délicieux et faire résonner un mmmm de contentement (mettre les mains sur les cordes vocales pour sentir les vibrations).

Avant la lecture des souvenirs de voix de radio

Exos avec voyelles :

  1. on inspire et on expire avec un grand haaaaaaaa de contentement
  2. ouou, comme pour appeler quelqu’un + miaou

Avant la lecture de Ecrire sa voix

Virelangue :

Aglae glissait gracieusement sur la glace glauque du Groenland

Chacun lit la phrase en exprimant une émotion (proposée par l’animatrice) : joie, colère, anxiété, découragement, irritation, zen, émerveillement, tristesse …

Voici le document de préparation de l’atelier. Tout n’a pas été utilisé lors de l’atelier.

A propos de martinewol

Formatrice FLE et animatrice d'ateliers d'écritures pour adultes ou collégiens en apprentissage du français ou lycéens. Activités au ralenti depuis le début des contraintes sanitaires. Découverte des ateliers en zoom en tant que participante ou animatrice. Envie d'écrire plus, de m'enrichir de nouvelles ressources et d'échanges créatifs.

4 commentaires à propos de “la fabrique | Martine Wollenburger, Y a d’la voix !”

Laisser un commentaire