#P5 Débris

Le cri est silencieux. Qu’y a t’il de plus sonore que ce cri silencieux?

Je . Est ce moi? Je ne sais pas … l’ai je jamais su? Ce cri me larsen, me strie, me vibre, me déchire. Feuille de papier saisie entre le pouce et l’index que deux mains imprudentes ont écartelée. Pas plus bruyant qu’un bruissement de cellulose. Pourtant étourdissant, insupportable. Dresse les poils à angle droit . Quatre vingt dix degré, angulaire, douloureux, intenable. Ma peau? Quelle peau? La peau craquèle jusqu’à se crever. Trou. Néant. Trou. Béant de la bouche ou les dents fracassées jaillissent puis roulent inertes en un jeu d’osselet sanguinolent. Trou. Vertigineux. Milliards de millions de milliers de trous suant. Les pores transpirent abondamment les muscles, le sang, la lymphe de ce corps. Quel corps? Les humeurs jaillissent soumises sous la pression insoutenable. Vomique purulente. Geysers vermillons qui salissent par pans entiers les murs trop haut de ce monde blanc. Spectateur de ce spectacle grandiose et muet. Le cri ne se propage pas en vibrations mécaniques perforant le tympan dans le fluide blanc. Il aspire le monde. L’avale. Invagine l’enveloppe charnelle .Dépèce les chairs. Jusqu’à la rupture.Le bruit ne fait pas violence. Pourtant l’implosion est sublime. Silencieuse. C’est le silence qui succède au silence.Enfin je m’autorise à être. L’atmosphère brûlante assèche mes cordes vocales. Douleur exquise.Et je ne peux me détourner de l’image des restes que je piétine en une flaque immonde d’éclaboussures écarlates et d’ossements fracassés.

A propos de Géraldine Queyrel

Biographie un brin mégalo: Une cérémonie*. Un futur ( proche?). Paillettes. Velours; épais. Rouge; précieux. « Je remercie chaleureusement François Bon qui m’a initiée aux ateliers d’écriture, sa bienveillance, son énergie et ses vidéos qui laissèrent un doux souvenir de bonheur littéraire à mes après midi à la plage durant l’été 2020. Je remercie mes parents, même s’ils n’y sont pas pour grand chose au fond. Je remercie la team été 2020, Huguette, Sébastien, Pietra, Helena, Catherine , Andrée, Gracia, Céline , Romain, Sylvia, Muriel, Annick, Rudy, Cécile, Eva, Laure, Roselyne, Brigitte, Laurie, Béatrice, Piero, Emmanuelle,Stewen, Grégoire, Isabelle, Anne, Juliette, Caroline, Claudine, Pierre-Emmanuel, Ema, Anne-Sophie, Françoise, Dominique, Monika, Geneviève, Vincent, Marie-Caroline, Jennie, Françoise, Xavier, Danièle, Ariane, Antoine, Marie-Paule, Thibaut Laurent, Nathalie, Gauthier, Déneb, Laurelia, Liliane, Claire, Laurélia, Liliane,Cm, Claire, Philippe, Tristan, Pierre, Marie, Isabelle, Vanessa, Marie, Amélie, Éric, Annick, Ugo, Laurent, Mireille, Sylvie, Pomu, Nathanaëlle, Françoise, Marie, Elisabeth, Michaël, Marlen, Sylvie, Catherine, Françoise, Olivia, Jérémie, Vincent, Martine, Milène, Chantal, Jacques, Anne, Valentina, Nathalie, Simone, Will et Lamya pour leurs lectures attentives et leurs univers si riches. Enfin, j’adresse des remerciements tout particuliers à ma famille et à mes deux chats - ils se reconnaîtront (mes chats pas ma famille)- Sans vous je ne serais pas là aujourd’hui...» Tonnerre d’applaudissements. Foule en délire. Hystérie collective. Crépitements des photographes. * Encore plus grandiose en musique: https://youtu.be/YVpl-RNzdE4 Plus modestement vous pouvez me lire ici: https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S2352580015006930 Oups, non! cette lecture est à haut risque d’être indigeste! Attention à la crise de foi(e) Plutôt là : http://www.reanimation-nice.fr/pages/DESC_NICE2013_Programme_fichiers/DESC_REA_Syndrome_Thoracique_Aigu_drepanocytaire.pdf Ah non, toujours pas! Voilà qui est mieux : https://antepenultiemefr.wordpress.com/

8 commentaires à propos de “#P5 Débris”

Laisser un commentaire