#40jours #20 | donne le mot jamais venu

donne quoi à qui | le temps de venir jusqu’au bord il est temps | le temps la vie juste un peu | donne j’te dis | dis-moi le mot qui manque qui n’est jamais venu | donne

elle | usée la peau de la main qui a donné | lissé la peau de ses enfants | donne donne voix chant entrailles jamais rien en retour | le chemin sombre conduit à la porte qui donne sur un jardin | donne la vie donne le jour  

juste une fois | temps encore de le faire si tu veux | pas encore morte

envie encore de dire plus de dire le don que c’est la vie

alors donne des phrases si le mot ne vient pas | donne j’te dis | oui manque le mot | donne le mot que tu n’as jamais dit | peur du mot il en dit trop | sinon toujours manquera le mot

pas de merci non | séché le chagrin | toutes ces mères dans la ville | toi là-bas avec le mot jamais dit et peau passée à la table d’usure | temps d’essayer une fois de plus de toucher ta main ouverte | mais pas moyen de le faire venir question d’éducation | donne j’te dis demain sera trop tard | donne au bord du temps petite mère donne à ta façon voix entrailles mots écrits | le temps la vie juste un peu juste avant

A propos de Françoise Renaud

Parcours entre géologie et littérature, entre Bretagne et Languedoc. Certains mots lui font dresser les oreilles : peau, rébellion, atlantique (parce qu’il faut bien choisir). Romans récits nouvelles poésie publiés depuis 1997. Vit en sud Cévennes. Et voilà.

6 commentaires à propos de “#40jours #20 | donne le mot jamais venu”

  1. Heureuse de voir que ton projet gagne corps ! La force et l’élan de l’écriture est exactement là : “alors donne des phrases si le mot ne vient pas | donne j’te dis | oui manque le mot | donne le mot que tu n’as jamais dit | peur du mot il en dit trop | sinon toujours manquera le mot”. C’est paradoxalement cette peur qui nous pousse à avancer chaque fois un plus vers des terrains sur lesquels on a mis les signes interdits.

Laisser un commentaire