A propos de François Duport

Sentiment persistant d'être ni légitime ni à sa place dans cette écriture qui déborde. Une immense frustration également. Alors on prend le pli de s'accorder du temps pour aborder ce que l'on est au fond de soi. Bref, s'autoriser le droit de en points de suspension... quand le temps le permet.

#3 : Les caravanes passent….

La rumeur avait immédiatement circulé, enflée, sourde au bon sens. Au café, à l’épicerie, à la boulangerie, à mots couverts, à force d’inquiétude, on chuchotait la peur de leur arrivée imminente : les vols, les viols, la rapine, la violence. Voilà ce que la population disait à propos de ces gens-là, de ces étranges étrangers…. Continuer la lecture #3 : Les caravanes passent….