autobiographies #02 | souvenirs en personnes

Je filais sur mon vélo comme le vent. J’étais heureux de rejoindre mon ami qui habitait le bas de la rue. Je connaissais le chemin par coeur, le trottoir plutôt. J’aurais pu le faire les yeux fermés, depuis le temps. Ce jour, j’aurais mieux fait de les avoir ouverts pour voir la moto qui était garée là. C’était la moto Continuer la lectureautobiographies #02 | souvenirs en personnes

autobiographies #02 | gens d’en face

Il passe, tire sa petite valise à roulettes sur le trottoir d’en face, marche lentement, courbé, c’est un homme âgé désormais, un vieux garçon qui passe, tirant sa petite valise à roulettes, marchant lentement, courbé, chaque jour un peu plus courbé, le vieux garçon qui passe, allant prendre le thé chez son frère, il passe, le vieux, il tire sa Continuer la lectureautobiographies #02 | gens d’en face

autobiographie #02 ⎟Portraits simples ou doubles

Plus d’une fois, Marie-Gabrielle arriva aux soirées d’étudiants accompagnée d’un nouvel inconnu : un boutonneux de passage, cousin d’une autre pensionnaire du foyer de jeune fille, un futur fonctionnaire qui fréquentait la même bibliothèque qu’elle, et même un brun à cheveux gras et à pull rayé, qui avait bien deux fois leur âge, qui se disait acteur. Elle l’avait rencontré Continuer la lectureautobiographie #02 ⎟Portraits simples ou doubles

autobiographies #02 | don contre don

En descendant les marches du métro, on l’aperçoit assis, son vieil imper battant ses flancs maigres, le visage émacié, la barbe grise, longue, la bouche agitée et deux yeux incroyablement vivants. Il a l’air d’un fou. De son verbe psalmodié, aucun vocable de connu, pourtant si le passant pressé s’arrête, et lui demande des nouvelles de sa santé, ses yeux Continuer la lectureautobiographies #02 | don contre don

autobiographies #02 | Portraits félins

Elle avait la tête d’un chat angora, la Jeanne. Elle n’avait pas épousé Tarzan mais un petit maçon qui avait construit son pavillon dans les années 50. Non seulement elle avait une tête de chat angora, mais elle en avait les poses lascives quand elle prenait son thé dans la petite bibliothèque, l’ancienne chambre coincée entre la salle de bains Continuer la lectureautobiographies #02 | Portraits félins

autobiographies #02 | galeries d’effacés

Léonce lave les corps, les sols, respire les âmes. Elle lange change manipule. On dit qu’elle est travailleuse efficace. Ses mains habiles savent taire l’inquiétude des corps en décrépitude. Employeur, client, patient. Elle possède la voix qui calme.Active. Elle marche, épaules voûtées. Silhouette grise s’estompe dans le petit matin. Accourt aux besoins. Léonce qu’ils usent usent usent.Sa bonté s’efface. Trop. Continuer la lectureautobiographies #02 | galeries d’effacés

autobiographies #02 | deux temps

Etienne franchit chaque jour le portail de l’usine trente minutes avant l’heure d’embauche. Tôt le matin, sa femme Henriette le presse de débarrasser le plancher. Le temps d’aérer la chambre, de replier le canapé, d’installer les lits pliants et les parents des enfants sonneront à la porte, lui tendront un bébé en pyjama, mains agrippées à un biberon tiède. Dans Continuer la lectureautobiographies #02 | deux temps

autobiographies #02 | musiciens musette

Cela a duré jusqu’aux années 75, les années valdingue, les années délits de nuit, les départs caniculaires vers l’Espagne, le flamenco, beaucoup de flamenco, les années volages où les étudiants se marient à 22 ans et partent quand même sur les routes avec ou sans les mioches, laissés tout crus aux grands-parents, vaille que vaille où l’on n’avait pas de Continuer la lectureautobiographies #02 | musiciens musette

autobiographies #02 | traces

Le monde dort. Lui seul est éveillé. Comme chaque matin depuis quelques mois Marcel ouvre les yeux vers cinq heures. Il ne se lève pas de peur de réveiller Jeanne et regarde par la fenêtre aux volets ouverts le ciel qui peu à peu dévoile son aurore. Lorsque l’énumération pensive des tâches qu’il ne peut plus accomplir cesse, il relève Continuer la lectureautobiographies #02 | traces