La Ville D’O

Le marcheur en quête de la Ville d’O la reconnait de loin. Il lève son bâton de pèlerin lorsqu’il aperçoit les coupoles, les tours, les minarets, les châteaux d’eau. Il avance encore et les passerelles, les ponts se précisent. Au-dessus des 4 fleuves que traversent la ville enchevêtrés au-dessus des 1000 Canaux, des réseaux de passages, escaliers, pontils. Des toits, coulent des cascades sur les façades, l’eau arrive sur les 160 fontaines des places cernées de rigoles. Non loin les Thermes où les habitants viennent prendre les Eaux chaque année à l’Équinoxe. Certains quartiers fêtent l’Eau Idéale rêvée par le Gouverneur. La Ville d’O un jour engloutie par un orage, une inondation ou bien par la mer ?

Le calme avant la tempête

7 commentaires à propos de “La Ville D’O”

Laisser un commentaire