#P5

Ça se passe très vite. Effarement. Ça galope. Plein de bruits partout qui me dispersent. Le corps fermé dans sa coquille.

Un ange au dessus de ma tête si loin, Inatteignable. Je cours très vite, le plus vite possible le tout dans une immobilité affolée. La lumière est nuit. Mes yeux me regardent. Mon ventre et mes intestins changent de place. Sans voix sans cris. Douceur affreuse. Face au vide, seul le vide répond. “pas de suite dans les idées”. Ecart entre le présent et le futur qui semble incommensurable. Mes gestes sont perdus au milieu de bizarres animaux sauvages prédateurs d’un genre très particulier qui veulent me vider, me creuser. Mes bras flottent dans le vide. L’intérieur s’amenuise. Je me transforme en bâton genre segment perdu dans l’espace.

A propos de Emmanuel Courtieu

Je suis depuis longtemps lecteur de littérature et je passe mon temps à écrire des notes sur tout et rien. Suite à un bilan que j'ai fait sur mon parcours cette année, je me suis rendu compte que l'écriture était importante pour moi. Comment? de quelle manière? ça reste à creuser.

8 commentaires à propos de “#P5”

Laisser un commentaire