A propos de Catherine K.

Mon nom complet est Catherine Koeckx (prononcer Kouks). Citadine depuis toujours mais avide de nature et de grands espaces que je partage par la photo ou l’aquarelle (www.catherinekoeckx.be), je suis aussi passionnée par la ville (@bruxelles_autrement). Bruxelles mais pas que... J’ai publié Le Guide lovecraftien de Providence en 2021 (disponible sur Amazon.fr ou sur commande privée). Je viens de lancer mon blog littéraire Itinéraires pluriels (https://itinerairespluriels.wordpress.com).

#40 jours #20 | Bella Donne

donne un peu voir ton papier que je regarde si tu t’es pas trompé. Donne ! Mais donne ! Je te dirai si t’es dans le bon. Si tu veux qu’on te donne des conseils faut être prêt à en recevoir aussi. Comment ça, donne ! Donne et tu recevras, bon peut-être, ça ça reste à voir. Moi la vie, qu’est-ce qu’elle me Continuer la lecture#40 jours #20 | Bella Donne

#40jours #19 | No man’s land

La salle d’attente d’un nouveau centre médical privé où tu avais rendez-vous aujourd’hui, après les formalités tu te retrouves assise dans les beaux canapés en velours bleu glacier, ça tombe bien il fait une chaleur insupportable, contrairement à tes habitudes tu n’as pas emporté de livre et ta batterie est presque plate, donc tu essaies d’éprouver l’attente, on ne pouvait Continuer la lecture#40jours #19 | No man’s land

#40jours #18 | Retour chez elle

Le temps est venu de rentrer chez elle. Les deux fois où elle a voulu le faire, elle n’était pas prête.  Deux fois en cinq jours, ça fait beaucoup. Peut-être serait elle encore restée si elle n’avait dû impérativement reprendre le boulot. Peut-être aurait-elle pu rester une dernière nuit à l’hôtel et de là aller à son bureau puisqu’elle travaille Continuer la lecture#40jours #18 | Retour chez elle

#40 jours #17 | Magali, Carmen, Nadine et les autres

Magali c’est la première, les années 1990, début 2000, tu ne sais plus exactement, c’est l’intellectuelle, étudiante en anthropologie en Colombie venue à Bruxelles pour gagner un peu d’argent afin de poursuivre ses études, tout de suite tu t’entends bien avec elle, vous discutez tandis qu’elle nettoie, tu aimes son approche, ses idées, ses initiatives, un jour elle a nettoyé Continuer la lecture#40 jours #17 | Magali, Carmen, Nadine et les autres

#40jours #16 | Calepins et bouts de papier

Tu auras rapidement fait le tour de la question, tu as très peu écrit en dehors de chez toi. Fin des années 1990 début 2000, quelques nouvelles, chez toi. Années 2000 à 2015, poésie, souvent chez toi parfois dans les transports en commun essentiellement des idées jetées sur des carnets ou sur des bouts de papier. A partir de 2019 Continuer la lecture#40jours #16 | Calepins et bouts de papier

#40jours #15 | ça ne sert à rien

tu vois ça et tu ne comprends pas tu te demandes ce que ça fait là ça te dégoute tu te dis mais comment on peut en arriver là comment ça peut en arriver à ça c’est quoi c’est quoi tu ne comprends pas tu as beau remuer ça dans ta tête faut pas chercher à comprendre ça ne sert Continuer la lecture#40jours #15 | ça ne sert à rien

#40jours #14 I Non pas des papiers mais des cartes

Le contenu de son petit sac à dos qui était ouvert vient de se répandre au sol de même que le sac à dos. Son chat Gaspard, se rendant compte que le sac était léger, avait joué à essayer de le faire tomber et y était parvenu sans la moindre difficulté. Amusée, elle entreprend d’examiner ce contenu, ce qui est Continuer la lecture#40jours #14 I Non pas des papiers mais des cartes

#40jours #13 | abstraction

Quadrillage de métal armature de la verrière et de l’échafaudage sur l’immeuble d’en face quadrillage fenêtres et plaques de revêtement sur structure en béton sans lunettes de myope ne restent que deux couleurs maximum une seule dans le haut du bâtiment ne reste que la structure de la verrière ne restent que la suggestion et l’abstraction beige très clair dans Continuer la lecture#40jours #13 | abstraction

#40jours #12 | Tintin fait du patin à glace

Réverbère imitation ancien dans le centre-ville totale osmose avec les façades qu’il va éclairer mêmes dentelles de métal fonte et fer forgé même blancheur façade et verre poli de la lanterne toujours le bleu du ciel dans les vitres même fascination mêmes pépites que tu trouveras disjointes dans ta ville. Panneau d’interdiction de marcher ou patiner sur la glace émerge Continuer la lecture#40jours #12 | Tintin fait du patin à glace

#40 jours #11 | Le fil rouge (2)

C’est la recherche d’un fil rouge qui l’a conduite là, dans cette station de métro qui est aussi une gare. Elle sort de ce couloir souterrain, débouche dans la station par une porte dérobée et elle se sait perdue, elle en a l’intime conviction. Elle connaît cette station, elle voit son nom, mais elle ne la reconnaît pas. Perdue, étrange Continuer la lecture#40 jours #11 | Le fil rouge (2)