#P2 | Carton

petit moyen grand carton haut bas plié déplié replié déchiré fabriques de cartons piles de cartons emménager déménager regretter les gros désirer les petits emmagasiner livrer porter faire défaire refaire les cartons crouler sous les cartons rêver de cartons ne plus savoir ce qu’il y a dans les cartons carton rouge faire un carton cartonner ou se cartonner telle est la question transformer le carton tunnel maison fusée meubles en carton décor en carton pâte ouvrir fermer les cartons entasser dans un coin chambre cave grenier remise placard garde meuble garage dix vingt trente cartons de vie et puis partir dix vingt trente ans pendant que les cartons sommeillent dans leur coin d’espace quelque part les laisser ne plus les ouvrir et puis un jour revenir les rouvrir trier une fois encore éliminer des pans de vie encartonnée depuis des années se dire que les cartons décidément ça encombre alors vider trier jeter donner pour réduire la place des cartons soulager les dos convertir les souvenirs plus rien dans les cartons tout dans la tête et pourtant ce qu’il y a dans les cartons ce qu’ils abritent tout palpitant de vie remisée ça permet parfois justement de les raviver les souvenirs de sourire de s’étonner de pleurer cartons et vie passée éventrés gueules ouvertes à même le sol vivre sur un carton défait sa vie dessus dedans repliée en boule sur le carré de carton en pleine rue à même les passants la rue le froid le soleil la pluie attention fragile

A propos de Émilie Marot

J'enseigne le français en lycée où j'essaie envers et contre tout de trouver du sens à mon métier. Heureusement, la littérature est là, indéfectible et plus que jamais nécessaire. Depuis deux ans, j'anime des ateliers d'écriture le mercredi après-midi avec une petite dizaine d'élèves volontaires de la seconde à la terminale. Une bulle d'oxygène !

Laisser un commentaire