Âme russe.

Je suis là, sur le pont d’un bateau, quelque part entre les lacs Ladoga et Onega. Le ciel, suspendu entre jour et nuit, se reflète dans l’eau calme qui coule, depuis des siècles, sous mes pieds. Il est deux heures du matin. Un vent doux souffle sur la rivière. Ma tête baigne dans l’air où mon esprit vagabonde. Le long des rives, de loin en loin, un feu de camp rappelle l’étendue de la forêt et, derrière, l’infini du pays. « Âme Russe » : Je me suis toujours méfié de cette expression, tant serinée dans mon enfance. Mais aujourd’hui, en cet instant, une paix immense monte en moi, du plus profond, jusqu’à la surface. Et je me sens chez moi. Un élan traverse la rivière en nageant.

A propos de Laurent Peyronnet

Depuis une vingtaine d’années, je partage mon temps entre le nord de la Scandinavie et la région lyonnaise où je réside. Je passe environ cinq mois sur douze sur les routes de Laponie ou j’exerce le métier de guide touristique et le reste du temps, j’essaye d’écrire. J’ai publié trois romans jeunesse, quelques nouvelles et contes. Je fais aussi un peu de musique et de dessin. Je n’ai pas de site internet mais vous trouverez l’actualité de mes romans jeunesse sur la page Facebook : "Magnus saga" J'anime également de façon intermittente la chaine Youtube « Quelque chose à vous lire » ; vous y trouverez actuellement une vingtaine de lectures vidéos dont : Raymond Carver ; Bob Dylan ; Joyce Carol Oates ; Selma Lagerlöf... et plus modestement, quelques uns de mes textes.

4 commentaires à propos de “Âme russe.”