A propos de Françoise Durif

Pousse son premier cri en 1959. Carrière stoppée net. Nourrit un ressentiment tenace vis-à-vis de la famille en général. A, malgré tout, connu quelques happy-hours. Et heureusement, il y a l'écriture !

#L13 | il reste un chemin

Il reste un chemin terminant la route à travers un nom, prononcé babines retroussées sur des sonorités sifflantes, mais qui n’ouvre plus aucune porte à la sortie de la montée désignée, à la fois ultime et premier effort du voyage, Continuer la lecture #L13 | il reste un chemin

#L12 – Qu’est-ce qu’une phrase ?

La Viassà – C’est de ce mot patois, qu’elle a toujours désignée – quelque chose comme la mauvaise voie, au sens de chemin grossier et par là, pénible. Patois, (se dit en italien : dialetto) son étymologie, selon le Dictionnaire Continuer la lecture #L12 – Qu’est-ce qu’une phrase ?

#L11 La faire tenir dans tes mots

Il y a des mots dans lesquels tu la fais tenir. Cendres. La contiennent. Non pas cette matière impalpable et sèche de lettres, restes d’un feu de la veille, résidu de combustions plus ou moins vives, plus ou moins lentes, Continuer la lecture #L11 La faire tenir dans tes mots

#Hors série – Récits de l’objet : Piano

Piano est un mot en noir et blanc qui désigne un grand meuble, élégant certes, mais encombrant et, la plupart du temps muet, tant que personne n’en a soulevé le cylindre. Tout semble le laisser de marbre et, que l’on Continuer la lecture #Hors série – Récits de l’objet : Piano