L8 Cheminement

Elle va mieux, pas encore guérie, mais en chemin. Elle se soigne. Depuis son séjour à l’hôpital, elle se reprend. Réveil dur, froid, tout ce blanc, murs, lits, portes, tous ces tubes en métal, lumière crue, ambiance feutrée, sentiment d’enfermement, Continuer la lecture L8 Cheminement

#L8. Fantômes d’encre et de larmes

D’abord il ne voit rien, les ténèbres ont envahi ses yeux, recouvrant de leur voile d’ébène ce qui luisait il y a quelque temps encore mais dont la bougie intérieure s’est éteinte à jamais, solitude implacable et sans nom, et Continuer la lecture #L8. Fantômes d’encre et de larmes

#L8 | Sur le port de Saint-R.

Dans le hall de la gare de curieux vitraux placés sur le haut plafond incurvé filtrent la lumière de l’extérieur, les motifs rappellent les écailles d’un crocodile dans lesquels se mélangent des couleurs allant du vert menthe à l’eau au Continuer la lecture #L8 | Sur le port de Saint-R.

#L8 | les voix des morts

Elle avance, portée par elle ne sait quel courant, sûrement un courant souterrain, mince filet d’eau putride qui sent la mort ; c’est cette odeur de mort qui l‘entraîne jusqu’ici, un parfum puissant qui l’enveloppe entièrement et dont elle a conscience Continuer la lecture #L8 | les voix des morts

#L8 – les fresques de la villa romaine

Sur le seuil de la maison, le pompon rouge du porte-clé est comme le signal d’une opération irréversible sur le point de se dérouler. Lorsqu’elle ouvrira la porte, les images, les sensations, les sons captifs du passé afflueront, et recomposeront Continuer la lecture #L8 – les fresques de la villa romaine