autobiographies #15 | Vies de chiens

des grognements sourds derrière la porte du chai entrouverte, allongée dans une couverture au milieu des patates, les petits entre les pattes, ça pime, ça frétille, la tête redressée, les oreilles, l’œil brillant, grogneur et au fond il y a des pierres, des arbres au bord de la rivière, des chants d’oiseaux, des nuages, leurs reflets sur l’eau, le reflet Continuer la lectureautobiographies #15 | Vies de chiens

autobiographies #14 | Jeu de puces

Je poursuis ma lecture fascinée de James Agee, sans même savoir de quoi va retourner le prochain exercice de f — c’est alors comme si les notes se détachaient du cycle, et je me demande du coup combien de fois elles l’ont fait, mais je me demande si ce n’est pas le cas dès la première puisque, ici, on est Continuer la lectureautobiographies #14 | Jeu de puces

#P6 Rétrovision

Lundi 26 juillet. Fin de concert. Les cœurs sont contents, les bagnoles polies. Elles se dispersent selon un ordre précis écrasant l’herbe sèche du champ. Elles se compactent en file indienne, s’engagent sur la route communale, s’égarent et se perdent.  Je roule dans la traine rouge d’un 17. Seule m’obsède la couleur du véhicule entraperçu dans la lumière des codes : Continuer la lecture#P6 Rétrovision

Camino francés

Creuser le chemin pour la retrouver. Faut-il retourner en arrière, aller de l’avant… ? Et le présent, on en fait quoi ? Sans temporalité déterminée, affirmer : « Les choses minables ne la concernent pas. L’ovale est pur. Joues poudrées de rose où ses filles sont venues se caresser. Elle frotte doucement la pulpe de ses doigts contre sa peau encore rebondie. Naturellement, elle Continuer la lectureCamino francés

Maisons perdues, au souvenir chantourné

Il avance. Sur son dos, il porte sa vie en coquille d’escargot. Une spirale sur laquelle il s’enroule et  se vit. Une condamnation, sans qu’il le sache, à se coller contre sa paroi tout au long de son existence. Ses réalités s’y empilent et la vérité se pervertit. Sur un sol en flux, par l’ombre de fragments d’instants volés au Continuer la lectureMaisons perdues, au souvenir chantourné