autobiographies #12 | ay, there’s the rub

Une quinzaine de cartons dans le garage. Le reste, dans le jardin. Le lit démonté. Des planches de bois. Dans les cartons, la vie triée. Les cartons pour la cuisine. Vaisselle, bouilloire, couverts, des pots de verre vides, pour contenir Continuer la lecture autobiographies #12 | ay, there’s the rub

autobiographies #12 | ce qui reste…

Entrée par le grand portail en chêne, deux battants, deux serrures, à droite sur le mur une rangée de boutons de sonnettes, l’immeuble s’est modernisé, le couloir sent toujours la poussière, un peu le moisi, un peu le désinfectant, odeur Continuer la lecture autobiographies #12 | ce qui reste…

autobiographies #12 | la réserve

Il régnait un chaos ordonné dans la librairie ce matin, comme si le vent s’y était infiltré et avait déplacé ce qui était rangé sur les tables. La cafetière ronronnait dans l’arrière-boutique, emplissant l’espace de son odeur chaleureuse. Des piles Continuer la lecture autobiographies #12 | la réserve

autobiographies #12 | rue du clos Vougeot

Petits carreaux de ciment ancien à motif géométrique jaune et bleu turquoise.  Carrelage vintage années 50. Couvrant le sol du vestibule qui mène à la cuisine puis à la salle d’eau. Damier coloré par endroit moucheté. A l’entrée, une petite Continuer la lecture autobiographies #12 | rue du clos Vougeot

autobiographies #12 | ton tiroir, ma boîte, notre tente

J’ouvre le tiroir sous le lit, celui où tu ranges tes vêtements de travail : 1 Jean délavé démodé; 2 pantalons “bleu de travail” dont un avec une bande jaune sur le côté; 1 Tee-shirt à l’effigie du groupe Deep Continuer la lecture autobiographies #12 | ton tiroir, ma boîte, notre tente

autobiographies #12 | elle rentrait à présent

elle rentrait à présent aurait-on dit dans la petite pièce principale de l’appartement à côté de la mer et des marchands d’oranges, des aiguiseurs de couteaux, gli arrotini, assis par terre ou debout près de leurs établis ambulants tels que Continuer la lecture autobiographies #12 | elle rentrait à présent

autobiographies #12 | dislocation

Cela participe de la dislocation d’un être, des facettes qu’il reste de lui, qu’il a bien voulu laisser appréhender, ou de ce que je souhaite garder en souvenirs. Ce qui se détache en premier c’est le presse-papier , cette boule Continuer la lecture autobiographies #12 | dislocation