MAISONS (É)PERDUES (tentation disparition)

une maison toute neuve dans un lotissement encore en construction, au fond du vallon, un jardin sans arbre ni fleurs, mais avec un préau – pour le ping-pong – la famille est joyeuse, rires avec Anh, Danh et Janh sur les lits superposés, enfants joueurs, rapides et tellement aimés… le regard de leur père ne cesse de le dire, à Continuer la lectureMAISONS (É)PERDUES (tentation disparition)

Ouvertures

      Trains en gare files de wagons rangées de fenêtres où se penchent les voyageurs suites d’images brouillées par la vitesse la vie défile les jours se traversent comme le paysage et la nuit veilleur où en est la nuit la nuit dense la nuit profonde quand le voyage doit durer jusqu’au bout de la nuit et que de faibles Continuer la lectureOuvertures

D’un millénaire à l’autre

      Le camion de déménagement de ma grand-mère est arrivé chez nous la veille du référendum sur la Constitution de la cinquième République. L’école ne reprenait que le premier octobre. Pendant les vacances, j’avais aidé mon père à transformer le grenier en chambre pour que mes parents puissent dormir dans celle que j’occupais avec mon frère et laisser la leur, Continuer la lectureD’un millénaire à l’autre

Au commencement

1    Un tableau noir, des craies, blanches ou de couleur, une éponge…Une surface plane, un support qui accroche la poussière des bâtonnets de pastel, un chiffon…Les doigts qui tapotent, les doigts qui écrasent la craie, les formes qui apparaissent, l’éponge ou le chiffon qui efface, la création ex nihilo, le retour au néant…La surprise, l’émerveillement, la magie de l’image qui se Continuer la lectureAu commencement