outils du roman | sur les pistes du creative writing à l’américaine

avec le légendaire « Creative Writing No-Guide » de Malt Olbren



- Outils du roman, sur les pistes et exercices du creative writing à l’américaine, par François Bon,
d’après le légendaire Creative Writing No Guide du non moins légendaire Malt Olbren...
- plus de 20 propositions d’écriture développées, 184 p, en 48h chez vous, prix fixe tous pays (US, Qc et hors Europe, passer directement par votre Amazon.
- version numérique transmise gracieusement à tout acheteur du livre sur simple demande mail*, et directement accessible aux abonnés du site.

VOICI DONC ENFIN, en exclusivité et traduit pour la première fois en français, le légendaire guide américain de creative writing et ses exercices fondateurs, qui circule depuis tant d’années dans toutes les facs américaines et sur la table de tant d’auteurs US.

Dans la profusion de tous les livres d’exercices d’écriture, rayon writer’s aid, creative writing for dummies ou how to write (mais pas comme Gertrude Stein, toujours ajouter le complément direct au choix : votre roman en trois semaines, une histoire policière, un scénario à succès pour le cinéma), la démarche d’Olbren a toujours choisi le contrepoint ou l’écart, dès ce titre qui l’a imposée comme définitif livre de référence, le fameux A creative writing no-guide.

On sait qu’à l’origine il s’agit de l’épais polycopié remis par Malt Olbren en début d’année à ses étudiants, d’après transcription orale de ses cours et remis à jour en permanence, et qu’il travaillait à sa publication lors de son ultime maladie – le tapuscrit portant souvent trace de ce rapport oral avec ses étudiants, ce qui peut aussi être considéré comme une richesse complémentaire, et qu’on a respecté ici.

Malt Olbren fait partie, avec John Gardner et d’autres, de ces grands fondateurs qui ont contribué à défétichiser la démarche de création littéraire, tout en maintenant un lien essentiel, profond à leur tradition littéraire.
Les exercices, ici, s’appuient sur Steinbeck, Dos Passos, Gertrude Stein ou même Ginsberg et Hubert Selby Jr. Ou passent allègrement de Flaubert à Virginia Woolf – on sait que Malt Olbren fut traducteur de Lautréamont et Rimbaud.

Qu’il s’agisse pour le néophyte (seule qualité requise : un peu d’amour et d’ambition pour l’écriture) d’y trouver des pistes et intuitions pour se lancer dans du récit, ou pour développer sa propre écriture, amplifier un projet existant, des centaines et centaines d’auteurs inconnus ou célèbres ont fait leurs griffes et leur voix aux propositions inusables d’Olbren.

Se souvenir toujours que l’inachèvement du Creative writing no-guide a été voulu par l’auteur, comme un des éléments de sa pédagogie. Se souvenir qu’un des principaux reproches qui lui est fait, c’est son influence sur les jeunes auteurs américains – à vous de la surmonter.

Quatre sections dans une logique toute simple :
- des recommandations générales, des exercices de narration, puis de construction, enfin, sous l’intitulé inventions, ses petits plaisirs, exercices plus complexes qu’il proposait comme défi de fin de semestre, et qui sont déjà l’ouverture sur la nouvelle ou le roman…

Quant à l’insolence dont il ne s’est jamais départi, ou sa façon agaçante d’apostropher et titiller ses étudiants, à vous d’oser – ou pas !

FB

La rumeur s’est répandue que, sous le nom de Malt Olbren (que je n’aurais fait qu’emprunter à une des belles histoires ultra-brèves de Daniil Harms) j’avais voulu seulement orienter ma pratique des ateliers d’écriture vers les formes américaines – littérature et démarche pour laquelle j’ai tant de respect – de narration romanesque, et son développement. Chacun choisira l’option qui lui convient le mieux. Ici, on trouvera seulement mon cher vieux maître Malt Olbren, et je vous laisse avec lui.

 

1, recommandations


2, narrations


3, constructions


4, inventions


 


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne 23 mai 2013 et dernière modification le 28 novembre 2016
merci aux 6386 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page