dialogue#4 Pluie. Mai.

Oui, nous y sommes. Presque. Venez. Par ici. Oui. Toute cette pluie. Et l’herbe comme elle a poussé, deux semaines à peine et on ne sent plus le chemin. La brusquerie des roses, ce matin en ouvrant le volet. Vous verrez demain en vous levant ce que les fleurs font à la terre; cette folie. La leur. Sentez comme elles Continuer la lecturedialogue#4 Pluie. Mai.

vers un écrire/film #04.2 | toi

Tu ne peux pas te mettre debout, pas encore. Ni te redresser. Allongée sur le dos; bras; jambe; main; pied; tendus vers le poisson nuage tu mimes un mouvement. Premier pas de danse sur le dos. Comme marcher sur l’air avec les mains. Te voilà. C’est toi. Tu ne le sais pas. Pas encore. Doigts resserrés au bâton de couleur : Continuer la lecturevers un écrire/film #04.2 | toi

Diffraction

     Trains en gare files de wagons rangées de fenêtres où se penchent les voyageurs suites d’images brouillées par la vitesse la vie défile les jours se traversent comme le paysage et la nuit veilleur où en est la nuit la nuit dense la nuit profonde quand le voyage doit durer jusqu’au bout de la nuit et que de faibles lueurs Continuer la lectureDiffraction